Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

La Parisienne IV

Ou l'on apprend que L’emménagement de leur fille à Paris avait permit à Anne et Norbert ses parents de profiter un peu plus de la vie et de leur temps libre et que le service à domicile n'est pas un vain mot.

Proposée le 19/03/2018 par IBLIS

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Chapitre VI

L’emménagement de leur fille à Paris avait permit à Anne et Norbert ses parents de profiter un peu plus de la vie et de leur temps libre. Si les premières semaines avaient été plutôt culturelles, leur ville de province avait vite montré ses limites, des envies refoulés jusque là avaient resurgi. Norbert avait profité de l'appartement libéré de la présence de leur fille pour le revisiter avec sa femme dans toutes les positions. Mais il avait d'autres idées en tête. Anne était une femme douce et réservée mais qui aimait cependant les plaisirs de la vie et en profitait avec une apparente retenue toute féminine.

Nobert repris contact avec une ancienne connaissance, Chantal, mariée mais dont le couple pratiquait l'échangisme. Cela faisait bien longtemps qu'il aurait voulu sauter le pas mais la vie familiale ne lui en avait pas laissé l'occasion. Il réussi sans avoir à user de persuasion à entraîner sa femme dans son envie. Une soirée fut organisée chez Chantal, et se déroula comme se déroule la plupart des soirées échangistes de province, dans une atmosphère bon enfant.

Tandis que les deux hommes reprenaient des forces, avachis sur le canapé après moult bourrinades qui avaient aussi laissées leurs femme alanguies, Chantal s’adressant à son amie lui dit : «Eh bien, ma chérie, le soirée n’a pas eu l’air de te déplaire. Tu sais que ton mari m’a avoué qu’il aimerait bien te voir baiser par un autre. » Anne, pour qui s’était la première expérience de ce genre, rougissait en entendant cela. « Mon mari à fait l’affaire pour ce soir, cela ne t'as pas déplu, mais j’ai une autre idée qui devrait plus plaire à ton homme. Voilà, je vais commander une pizza, tu recevra seule le livreur et te ne le laissera repartir qu’après qu’il t’ai baisée. »

Anne protesta, mais déjà Chantal avait saisi le téléphone et passait une commande. « Bien, je vous attend dans une demi heure » dit-elle en raccrochant le combiné. Les deux hommes étaient enchantés de l’idée. « Bon, tu ne peut pas le recevoir comme ça ». Elle entraîna Anne dans la chambre. Pendant ce temps, les deux hommes se rhabillèrent. Anne réapparue dix minutes plus tard, vêtue d’un court déshabillé noir attaché sur le devant par une fine lanière et bordée en bas d’une fourrure, chaque pas qu’elle faisait l’entrouvrait et laissait apparaître sa toison brune et fournie. Deux bas retenus par des jarretières en dentelles gainaient ses jambes, chaussés d’escarpins à talons. Ses seins tendaient le tissu.

Les deux hommes étaient excités par cette vision, mais Chantal poussa tout le monde dans un autre pièce, laissant Anne seule. « Il ne devrait pas tarder. » lui lança-t-elle.

Effectivement, peu après la sonnette retenti. Anne resta pétrifiée, n’osant bouger. Un deuxième coup. Chantal vint la voir et lui mettant une main aux fesses, elle la poussa vers l’entrée en lui disant : « A toi de jouer, maintenant ma cocotte. » et elle repartie. Anne entrebâilla la porte. Sur le seuil se tenait le livreur, c’était un jeune beur dans les vingt cinq ans, vêtu de sa combinaison et tenant son carton sur un bras. Anne ouvrit complètement la porte en se tenant derrière et l’invita à entrer. Il pénétra dans l’appartement.

Anne ferma la porte et d’un pas décidé, sans le regarder, elle passa devant lui et lui dit « suivez-moi. » Le garçon eut un choc, il n’en croyait pas ses yeux. Une femme vêtue d’un déshabillé sous lequel il distinguait des fesses dodues lui demandait de le suivre. De plus, elle n’avait commandé qu’une seule pizza, elle devait être seule. Il senti son sexe raidir malgré lui. La femme avait déjà disparue dans la pièce d’à coté quand il se décida à faire un pas. Il se retrouva dans un salon, la femme lui dit de poser la pizza sur un table basse. Puis elle lui demanda le prix pendant qu’il n’arrêtait pas de la dévorer des yeux. Pour prendre son porte-monnaie dans son sac à main posé à coté du canapé, Anne mit un genoux sur l’accoudoir et se penchant en avant. Son sexe apparut entre ses cuisses.
Le livreur s’approcha, ses deux mains se plaquèrent sur la croupe offerte. Anne poussa un petit cri de surprise, mais ne bougea pas. Il s’enhardit et pétrit le cul offert. Une de ses mains descendit entre les cuisses et malaxa la chatte dodue tandis que l’autre remontant sur les hanches et le ventre, s’arrêta sur un sein qui pendait. Il la triturait comme un bout de pâte à modeler. Il la lâcha et reculant d’un pas, il entreprit d’ouvrir sa combinaison et fit jaillir son sexe déjà raide.

Pendant ce temps, Anne se retourna et s’assit au bord du canapé. Elle vit devant ses yeux une longue bite fine et turgescente avec des couilles qui pendouillaient loin dessous. Plaquant une de ses mains contre sa nuque , il lui tira la tête vers son sexe. Le vit s’écrasa contre son nez. « lèche » dit-il. Sortant sa langue, elle lécha le mat de chair. Saisissant sa bite, avec sa main il dirigea son gland entre les lèvres et il envahit la bouche d’Anne. Elle goba le mat de chair et entreprit la fellation. Sentant qu’il allait bientôt jouir, elle se recula et reçu les jets de foutre sur le visage. Il s’assit à coté d’elle et lui prenant la main, il lui dit « branle-moi ». Pendant qu’elle le caressait, il lui suçait les seins et ses mains parcouraient son corps. La tête par dessus son épaule, Anne voyait derrière la porte entre baillée son mari qui matait. Elle ferma les yeux et se concentra sur les caresses qu’elle prodiguait. D'une main, elle pressait les parties tandis que l’autre titillait le gland.
De nouveau raide, il se leva. « A quatre pattes » ordonna-t-il en lui donnant une tape sur le cul. Elle se mit sur le canapé, la tête entre les bras et la croupe relevée. « Putain » grogna-t-il « t’es super bonne ». Il se positionna derrière elle et la pénétra vigoureusement. Il allait et venait rapidement dans sa chatte, la tenant aux hanches. Au bout d’un moment, il rentra son pouce dans sa chatte et le ressortant luisant, il lui appuya sur l’anus. « Non, non » gémissait-elle. Il rentra son doigt entièrement et commença à le faire coulisser tout en continuant de la pistonner. Il retira son doigt d’un coup sec et prenant sa bite, il positionna son gland devant l’anus. « Oh non, non » gémit-elle. La maintenant de son autre main, il la pénétra lentement. Lorsque toute sa queue fut rentrée, il se pencha sur elle, prit ses seins avec ses mains, lui mordilla l’oreille et commença un long mouvement de va et vient entre ses fesses. Ressortant presque à chaque fois et replongeant à fond, faisant battre ses couilles contre sa chatte. IL se vida en elle, puis repu, il se rajusta et dit « Pour toi, elles seront toujours gratuites les pizz’s, tu m’fais trop kiffer ! ».

Il était parti qu‘elle était encore à genoux sur le canapé en train de reprendre son souffle. Elle reçu une tapette sur les fesses. C’était Chantal qui était rentré dans la pièce avec les autres. « Ben ma vieille, tu te débrouilles pas mal, t’aurais vu ton mari, il était raide comme un âne, heureusement que je l’ai soulagé sinon il explosait. » Un peu honteuse, Anne s’assit, le visage encore dégoulinant de sperme.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
La Parisienne
La Parisienne II
La Parisienne III


Online porn video at mobile phone


histoire erotiqsoumise puniesite erotiquecam coquinehistoires revebeberecit erotique gratuitrecit coquinhistoire erotique amateurrecit masturbationma femme suce un inconnuhistoire de sexe 2015doigtee dans le busunion recitscandauliste.comje baise ma colocbaise a la campagnehistoire de sexe coquinehistoire de sexe hamsteril baise une inconnuerotique couplehistoire de sexe sodomiehistoire de sexe gay soumisj ai baiser ma tantehistoireerotiqueerotiqrecit triolismehistoire gay beurhistoire sexhistoire de sexe violema femme en gang banghistoires erotiques incestela force du sexe faible. contre-histoire de la revolution francaisehistoire vecue de sexehistoire sexe maturetrans enculesamia nuegrosse bite pour ma femmehistoire de sexe sous la doucheenterrement de vie de jeune fille baiseunion recitshistoire de sexe en photohistoire de sexe prostitueema femme pose nuehistoire de sexe voisinhistoire de sexe enculer devant son mechistoire sexe nethistoire de sexe partouzehistoire de sexe masturbationje baise ma belle merehistoire sexe maturemere fille nueseducation soumiselivre erotique gratuithistoires erotiques orghistoire erotiqurhistoire sexe mere filshistoire de sexe milfencule par surprisehistoire de sexe esclavesodo surprisehistoire de sexe lesbienhistoire de sexe unionhistoire revebebehistoire de sexe mere et filspremiere levretteprend moi le culsexe erotiquehistoires intimes.comhistoire de sexe avec ma merema femme est une puterecit 69cam coquinexstory histoire de sexebranlette au cinemahistoires erotichistoires gayshistoire de sexe salopetemoignage erotiquerecit erotiquehistoire de sexe bdhistoire erotiqcaresse dans le bushisoire de sexeunion histoire de sexehistoire de cul sexehistoires gays gratuitesma femme enculeehistoire de sexe sans tabouhistoire de sexe premiere foishistoires xhistoire de sexe pere fillej'aime me faire enculerexhibe magasinrecit sexyrecit naturiste