Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Béni des dieux

Une journée formidable pour un passif à la recherche de queue généreuse pour fourailler son cul. Histoire vraie vécue dans un sauna et sexshop dans le premier j'ai été enculé et j'ai dégusté une queue généreuse. Sorti comblé, je me suis arrêté dans un sexshop ou je me suis fait prendre une nouvelle fois.

Proposée le 14/03/2019 par jolasuce

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Homme dominé
Personnages: HH
Lieu: Sauna, club, sexe shop
Type: Fantasme

Un jour, j’ai vraiment eu le sentiment d’avoir été comblé et pourtant je n’ai pas eu d’enculades à la chaîne, ni de douche de sperme. Je m’étais rendu dans mon sauna habituel où j’ai eu de belles expériences sexuelles. Ce jour là, j’étais en train de me faire suer dans le sauna lorsqu’un jeune bien membré est entré, échange de regards et main tendue vers l’objet de mon désir. L’érection a vite répondu à ma sollicitation tandis que je m’affairais sur ce sucre d’orge un deuxième individu est entré, créant de la gène pour le pompé. Celui-ci me propose d’aller dans une cabine, j’avais déjà la main sur l’outil du deuxième qui semblait naturellement tendu. Je l’entraîne avec moi, le premier me dit « on fait ça à trois ? » Je réponds par l’affirmative et nous nous retrouvons dans l’intimité. L’intrus m’avoue qu’il est au bord de l’explosion, avant même d’avoir pratiqué un massage de sa tige tendue à l’extrême. Sentant le Vésuve prêt à exploser, je délaisse mon premier partenaire pour englober la queue de l’autre qui ne tarde pas à me combler d’une très généreuse crème suave que j’ai dégustée avec délectation. J’imagine qu’il avait dû mener une longue période d’abstinence pour être aussi sensible et tendu, son don généreux venant confirmer cette supposition. Je laisse ensuite mon fournisseur de dessert pour me consacrer à celui qui, le premier, m’avait offert sa poutre à cajoler. Je m’allonge sur le dos et je relève mes jambes bien écartées, je veux qu’il me prenne de face, je veux le voir prendre du plaisir dans mon cul. Sans attendre, sa queue prend place et c’est un pilonnage sans pause, je suis confortablement installé pour apprécier au maximum ces assauts sauvages dans mon intérieur et voir la jouissance de mon baiseur. Le second partenaire se remets lentement de son éjaculation généreuse et contemple les deux lutteurs dans un combat sexuel au résultat connu d’avance. L’actif besogne le passif qui l’accueille à jambes ouvertes. Malheureusement, tout à une fin même si j’étais prêt à finir mes jours dans cette position et ce sentiment d’être comblé, j’atteignais le septième ciel lorsque mon enculeur m’annonce que cela vient et il explose en moi et s’écroule sur moi. Nous restons là le temps qu’il reprenne ses esprits et m’avoue être complètement vidé, moi c’est le contraire. Mon rêve, recevoir la semence par devant et par derrière pour qu’elle me féconde et que j’accueille en moi toute cette substance riche en nutriments. Plus que satisfait, je quitte précipitamment ce sauna, je n’y suis jamais resté aussi peu longtemps et je m’en vais par les rues un sourire béat sur les lèvres. Je ne sais pas pourquoi mais je me suis entré dans un sexe-shop qui se trouvait sur mon chemin. Dans la salle de cinéma je vais me positionner debout, dans un recoins de la salle au bord des sièges, lieu privilégié de ceux qui veulent se faire sucer. Je dévoile mes outils de plaisir, cul et queue à l’air. C’est alors que je sens deux mains caresser mes rondeurs, je me cabre pour donner un peu plus de volume à mon arrière train et susciter l’envie de l’explorer. Une queue téméraire s’insinue entre mes deux vallons et trouve l’entrée de la grotte du plaisir. Je ne me retourne pas mais je m’offre totalement à ce visiteur inconnu. L’entrée dans mon for (fort) intérieur a été facilité par une lubrification importante de mon dernier rapport. Cela procure du plaisir à mon inconnu qui me souffle à l’oreille qu’il aime bien mon cul et me propose de poursuivre cet échange dans un lieu plus intime. J’acquiesce et je le suis dans une cabine. Cela me permet de me mettre complètement nu face à mon futur donateur, un arabe comme je les aimes. Je m’agenouille devant ce pénis ramolli pour lui donner de la vigueur et puisse à nouveau me besogner jusqu’au don crémeux. Après un bon astiquage, je me relève et me penche en avant pour offrir ma croupe généreuse et avide en même temps. Et me voilà en train de me faire couvrir à nouveau dans une danse à deux qui nous colle l’un à l’autre. Je suis aux anges, car c’est une baise tout en plaisir, il a une queue comme je les aime, longue et affinée qui donne du mouvement quand le piston se met à fonctionner. Vraiment, je suis bien, très bien même, c’est une journée sans aucun nuage, tout s’est enchaîné (enculé) à merveille. Je rentre heureux m’allonger sur mon lit et me masturber pour terminer ce marathon sexuel par une explosion de mon sperme que je déguste avec délice. Merci à vous mes enculeurs du dimanche pour tout ce que vous m’avez donné.

Dans ce sex-shop, les visiteurs se font plus rare, surtout les actifs, un dimanche matin, dès l’ouverture, je m’installe dans la pièce vide. Arrive un ou deux spectateurs, puis un arabe, je le regarde avec avidité, fixant mon regard vers son bas ventre en montrant mon désir, de le sucer, et pourquoi pas, plus si affinité. Il semble ne pas vouloir que je prenne place à côté de lui. Je me déplace tout de même à sa hauteur mais dans la rangée opposée. Je dévoile mes fesses et les relève en plongeant ma tête, recouverte, dans le siège voisin. Je ne vois plus rien, mon cul exposé à tous. J’imagine que l’on ne voit que mes fesses, espérant provoquer les pulsions de l’arabe même s’il m’avait manifesté le désir de ne pas se faire sucer. Je n’ai pas eu à attendre longtemps dans cette position. J’ai senti une tige effilée s’enfoncer dans mon canal du plaisir et c’est parti pour un pistonnage plein de douceur, celui-ci s’est achevé quand mon arabe, j’ai supposé que c’était lui, s’est plaqué contre mes fesses et est resté le temps qu’il vide sa seringue. Quand il s’est détaché de moi, je me suis relevé et l’ai suivi pour honorer son bâton royal. Il est allé aux toilettes pour lui donner le bain, il était toujours raide, je le soupçonne d’utiliser des pilules bleues pour maintenir cette érection permanente. Je lui dit toute ma reconnaissance pour le plaisir qu’il m’a procuré et je lui ai demandé de prendre en photo son engin, afin de garder en image le souvenir de cette baise. Il a souri s’est laissé faire et puis s’est éloigné. Quand j’ai voulu quitter les lieux, il était là, assis dans le couloir dans l’attente d’une prochaine proie. J’aperçois sa queue toujours aussi raide qui pointe de sa braguette. Je m’incline et l’honore d’un chaste baisé en reconnaissance de sa visite intime si agréable et de son cadeau crémeux. Il a souri de mon enfantillage.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
Comme je voudrais pouvoir me donner ainsi à tous les mâles Arabes en rut...
Posté le 22/03/2019


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :


Online porn video at mobile phone


sexe en groupemaman suce ma bitehdsmenuhistoire de sexe a la pechebranlette dans la piscinerecits de sexecouple erotiquebelle mere histoire de sexehistoire de sexe avec grand merehistoire coquine de sexehistoire de sexe saunarecits smhistoire gratuite de sexerecit porno violles seins de ma prof d'anglaiselle se fait depucelerhistoire de sexe collantconcours de masturbationtante coquineil baise sa niecehistoire de mari cocuhistoire de sexe(s) (2009) streaminghistoire de sexe dans le trainbaise ma belle merehistoires cochoneshistoire erotique premiere foisfemmes candaulisteshistoires gayhistoires hardshistoire de sexe avec photohistoire de sexehistoire erotique illustreehistoire de sexe ma proftrio coquinhistoire sexe cousinesexe chez le docteurhistoire de sexe pornhistoire erotique tabouanne dupre histoire de sexehistoire de sexe en voiturehistoire de sexe bukkakehistoire sado masopartouze entre amihistoire reelle de sexehistoire de sexe a troishistoire erotique premiere foishistoire de sexe compremier fist analhistoire de sexe chaudhistoire de sexe prostitueeexhib bibliothequeles seins de ma prof d'anglaissex erotiquej'ai baise ma tantema meilleure amie me sucemon mari est cocuhistoire de sexe putebaisee sauvagementbranlette publicbaisee par un inconnuconcours masturbationsite d histoire de sexehistoire de sexe chienil encule sa tantehistoires de candaulismerecit erotique voyeurhistoire erotismeje baise la voisinesexe de groupehistoire de sexe videohistoire de sexe adulterehistoire de grosse bitesexe erotiquehistoires candaulismehistoire sexe maturecandaulisme une autrehistoires cochonneshistoire de sexe hardmes histoire de sexe