Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Une soirée de strip poker

La première soirée de nos vacances entre amis commence par un strip poker qui dérape agréablement

Proposée le 17/05/2015 par Imagine69

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: Groupes
Lieu: Vacances, voyages
Type: Fantasme

Nous venions d’arriver dans la maison de famille dans le Sud. Nous étions un groupe d’amis étudiant dans la même classe et venions tout droit de la capitale. Contrairement à Paris, le ciel était bleu et l’air était doux en ce début d’été. Nous étions cinq au total. Un ami que je connaissais depuis longtemps et trois filles. La première, une belle brune au teint mate et aux yeux marron s’appelait Jade. Ses longues jambes remontaient vers un petit cul ferme et bien dessiné. Sa poitrine, de taille très convenable, était souvent appréciable grâce aux nombreux décolletés que mettait Jade. La seconde, également brune, avait des yeux bleus azur, un corps moins effilé mais parfaitement proportionnel. Enfin la dernière était une belle blonde aux yeux verts et à l’allure de surfeuse.

Nous déposions donc les bagages pour ces petites vacances qui n’annonçaient chaudes puis nous partîmes acheter quelques bouteilles pour la soirée. Le soir venu nous allâmes dans la cuisine d’été située à l’abri des regards, juste à côté de ma piscine. L’air était doux et apaisant et notre humeur joviale. Ces trois créatures somptueuses qui nous accompagné provoquaient dans mon imagination de multiples fantasmes. A la vue de leur petits cul qui se déhanché en marchant, une bosse commença à se former dans mon short. Nous nous assîmes autour de la table avec de la musique. En profitant de l’agréable atmosphère nous buvions tranquillement. J’étais assis à gauche de Jade, mon ami était à droite de Jeanne, la brune ténébreuse, et Emilie était à ma gauche, en bout de table. L’alcool commençait à faire effet quand Jade brisa le silence:
- Ça dit à quelqu’un un strip poker ?
Nous la regardions dans un premier temps un peu choqués puis après s’être tous consulté du regard je dis :
- C’est parti !

Je partis à la recherche de carte puis je revins m’asseoir à coté de Jade. Nous commençâmes à jouer, chacun un petit sourire aux lèvres et une excitation palpable et grandissante. Tour à tour nous perdions et nous enlevions un de nos habits. L’atmosphère devenait chaude. Jade commença par enlever son haut, révélant une poitrine parfaitement dessinée sous son soutien, puis, à son deuxième échec se leva et, tout en se courbant, laissa glisser sa minijupe sous laquelle un petit string disparaissait entre ses fesses. Jeanne et Emilie perdirent également leurs hauts et leurs mini shorts moulants. Quant à moi, je me retrouvai rapidement en caleçon et mon ami été jusque-là parvenu à sauver son jean. Le tour d’après, Jade fit mine de vouloir regarder mes cartes. Elle s’approcha doucement et je sentis sa main se poser sur le haut de ma jambe. Mince elle a due sentir mon érection insoutenable. Un sourire se forme sur ses lèvres pulpeuses et je parviens tant bien que mal à cacher mon jeu.
Finalement c’est elle qui perd la manche et je ne peux m’empêcher d’avoir un sourire de satisfaction. Je lui propose mon aide pour défaire son soutien qu’elle enlève en gardant une main sur ses seins. Mince alors ! Quand viens son tour de jouer, elle me demande de l’aide car choisir ses cartes et cacher ses seins n’est pas chose aisée. Sans attendre j’acquiesce et je pose ma main et mon bras sur sa poitrine que j’entrevois. Qu’est-ce qu’elle est bonne ! J’en profite pour lui palper doucement un de ses seins. Je suis obnubilé si bien que je perds cette manche. Ne me restant plus que mon caleçon, je vois ces trois créatures à moitié dénudées me regarder et sourire. Je me lève et je hôte doucement mon caleçon dévoilant mon sexe complètement gonflé sous les yeux de ces femmes complètement ébahies.
- Qu’est-ce qu’elle est grosse !! lança Jeanne les yeux écarquillés.
- Je n’ai jamais rien vu de pareil…elle doit bien mesurer 24 centimètres !! répliqua Emilie tout en ne lâchant pas mon sexe des yeux.
En me retournant vers Jade, je la vis contempler ma bite dure et massive tout en se mordant les lèvres ce qui me rendis d’autant plus excité. Je me rassis tandis que les regards ne quittaient pas mon sexe. La manche reprit tant bien que mal. Je posai ma main sur la poitrine de Jade tandis qu’elle essayait de se concentrer sur son jeu. Lorsque mon tour arriva, je sentis sa main saisir mon sexe en érection.
- Je te rends la pareille ! dit-elle en souriant.
Je n’en pouvais plus. Mon cœur battait la chamade et je sentais l’excitation atteindre un nouveau degré tandis que mon sexe grossissait encore. Je mis mes cartes sur la table et loin de se retirer, Jade garda sa main sur ma hampe et commença de légers allers retours. Les filles regardaient ce balai incessant avec envie. Jeanne perdit la manche et fut également contrainte, à mon grand soulagement, à ôter son soutien, dévoilant une poitrine somptueuse. Ce fut à nouveau au tour de Jade qui retira sa main de mon sexe pour jouer. Les regards étaient toujours rivés sur ma bite. Lorsqu’elle passa son tour, Jade tendit la main vers mon sexe pour continuer de soi-disant le cacher.
- Hmm hmm, lui répondis-je pour refuser. C’est au tour de ta bouche !
Les filles autour de la table étaient interloquées et je savais pertinemment que leurs strings étaient désormais bien mouillés. Jade me regardai intensément et passionnément puis se courba et enfonça mon gland dans sa bouche. Elle resta un court moment sans boucher, en passant sa langue sur mon gland. Les filles mataient puis nous continuâmes la manche. Je sentis alors Jade commencer à faire des allers-retours plus intenses et plus profonds tout en me caressant les couilles et en me branlant.
- Qu’est-ce que tu suce bien ma salope, lui dis-je.
Le jeu s’était arrêté, Emilie avait rejoint mon ami pour lui procurer une bonne fellation sous la table et Jeanne me matait toujours avant de se rapprocher.
- Tu partages un peu ? demanda-t-elle à Jade qui avait désormais ma bite au fond de la gorge.
Elle se retira et je me leva. Les deux chiennes se mirent à genoux. Jeanne pris alors goulûment ma bite dans la bouche et commença à la sucer intensément tandis que Jade me lécher les couilles. Les deux me regardaient avec des yeux de chiennes battues. Quel beau paysage ! Comme cela faisait longtemps que je n’avais pas baisé, je sentis rapidement l’envie d’éjaculer sous les coups de langue et de glotte que ces créatures me donnaient. Je voyais la tête d’Emilie faire également des allers-retours rapides sur la queue de mon ami qui semblait prendre un pied d’enfer lui aussi.
Jade et Jeanne me suçaient désormais à tour de rôle comme des affamées. Je décidai alors de prendre leur tête et de baiser la bouche de chacune à leur tour. J’enfoncer ma queue dans leur gorge sans ménagement et elles semblaient adorer.
- Vous êtes des bonnes petites putes !! leur lançais-je. Leur réponse était unanime mais difficilement compréhensible avec un engin pareil dans la bouche.
Je sentais mon excitation monter toujours plus haut et dans un râle je déversai de grosses giclées de sperme chaud dans la bouche de Jade. Je me retirai de ses lèvres et elle s’empressa d’embrasser Jeanne pour partager mon foutre. Je me saisis de mon portable et leur demanda une photo d’elles agenouillées de chaque côté de mon sexe en érection, leur bouches remplies de mon sperme. Quel beau souvenir de vacance !
- Allez ! Maintenant on avale bandes de salopes ! leur dis-je.
Sans se faire attendre elles avalèrent tant bien que mal leur large dose de foutre. En revenant à mon sexe elles comprirent par son érection que ce n’était qu’une petite partie de ce qui les attendait.
Elles se levèrent et je leur indiquai la table :
- Mettez-vous en levrette sur la table et montrez-moi vos beaux petits culs.
Elles s’exécutèrent et une fois le cul tendu vers moi je leurs enleva leurs strings humides. Leur entrejambe était ruisselant de cyprine. Elles avaient aimé les salopes. En prenant mon portable en main je leur demandai de se doigter mutuellement sans bouger de position. Leurs doigts vinrent avec envie et fébrilité pénétrer leur chattes tandis que j’admirais le spectacle. Je n’aurais pu débander en présence de femmes comme celles-là ! Je me rapprochai d’elles et tandis qu’elles continuaient à se doigter mutuellement je rapprochai mes mains de leur anus et leur enfonça deux doigts chacune. Elles jouissaient de bonheur ! Leur fébrilité grandissait et nos doigts accéléraient leurs mouvements jusqu’à ce qu’elles n’en puissent plus et qu’elles jouissent à leur tour. Je léchais alors la chatte de Jade pour en récupérer toute la mouille. Purée qu’elle est bonne sa chatte ! Impossible de débander dans de telles conditions. Tout en continuant de doigter le cul de Jean, je remontai vers celui de Jade et pénétrer ma langue au plus profond.
- Ton cul est délicieux ma salope ! lui dis-je.
- Je veux que tu le défonce ! me répondit-elle entre deux soupirs fébriles.
- Tes désirs sont des ordres !!
Elle descendit alors de la table. J’ordonnai à Jeanne de s’allonger sur dos et d’écarter les jambes. Puis je conduisis la bouche de Jade vers sa chatte. Quel beau spectacle de la voir bouffer la chatte et doigter le cul de sa meilleure amie ! Plus loin mon ami était en train de prendre violemment Emilie contre le mur. Mon regard se posa sur Jade qui m’offrait son cul. Qu’est-ce qu’elle est bonne ! Sans plus attendre je pénètre mon engin dans sa chatte et commence violemment à la limer. Malgré que son vagin soit dilaté et lubrifié, ma grosse queue à quelques difficultés à la pénétrer. Que cela ne tienne, je parviens à lui enfoncer au plus profond à tel point qu’elle a du mal à continuer de lécher sa camarade. Après quelques instants je décide de remonter vers son cul que je pénètre d’un coup. Ses cris se mêlent à des hurlements de plaisir et je commence à lui défoncer violemment son petit cul si beau.
- Oh oui défonce-moi ! Défonce-moi ! Continue ! me crie-t-elle.
Je continue de plus belle jusqu’à ce qu’elle soit parcourue de spasmes intenables et qu’elle jouisse intensément. Sentant mon tour venir et ne la laissant pas reprendre sa respiration je l’enlève de l’entre jambe de Jeanne, lui ordonne de se mettre à genoux, d’ouvrir la bouche et sans attendre je lui enfonce ma bite au plus profond de sa gorge et lâche de grosses giclées de sperme dans ses entrailles. Je maintiens sa tête avec elle bite dans sa gorge.
- Tu aimes ça salope ?
Je la sens acquiescer de la tête puis je retire ma bite encore gonflée. Des larmes perlent ses beaux yeux.
- J’ai adoré ! dit-elle entre deux râles. Ton foutre est si bon !!
En reprenant mon souffle, je regarde Jeanne. Elle s’est que c’est à son tour de se faire défoncer le cul et elle n’attend que ça. Je saisis donc une chaise, m’assois et l’invite à venir s’assoir à l’envers sur moi. Ma bite encore gonflée pénètre dans son sexe petit à petit, à mesure que nos bassins se rapprochent. Jeanne soupire de bonheur.
- Je n’ai jamais pris une bite pareille dans ma chatte !!
Pendant ce temps, Jade, qui a récupéré quelque peu de ses émotions, se mets sur le bord de la table, face à nous, et invite Jeanne à lui lécher le sexe. Après lui avoir limé le col de l’utérus, je soulève Jeanne qui perdu dans les profondeurs de l’entre jambe de Jade, et je pose ma queue à l’entrée de son anus. En la tirant d’un coup sec et violent, je commence à la sodomiser, lui arrachant un cris de bonheur. Jeanne commence alors à entamer des vas et viens rapidement sur mon sexe et mes doigts rejoignent les siens dans le cul de Jade qui jouit sans relâche. Alors que je lui lime son petit cul, Jeanne atteint à son tour un orgasme puissant. Quelques secondes plus tard elle se lève, s’agenouille et me pompe comme une chienne affamée en quête de sa récompense. Je continue à doigter Jade et sous les coups de langues habiles de Jeanne, je jouis dans sa bouche une nouvelle fois. Elle avale puis reprend ses esprits. Mon regard se porte sur mon ami qui recouvre de son sperme le visage d’Emilie.
Cette chaude soirée, qui ne fait que commencer, ce poursuit toute la nuit jusqu’au petit matin.



Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

jeanne4
histoire vraiment écrite par un mec pour des mecs...
Posté le 2/09/2018

Olivier
Tu me présentes tes trois copines quand tu veux ! Des salopes comme ça, j'en veux tous les soirs !
Posté le 13/11/2016

chris
beaucoup de fautes mais joli réçit
Posté le 18/07/2016

Anonyme
mal écrit
Posté le 20/03/2016

GS
Rarement lu une histoire aussi mal écrite. On dirait un simple fantasme de puceau, aucun intérêt.
Posté le 30/12/2015

Pierre Degand
Je tendrais moi aussi à la tolerance zero pour ce qui est de la recurrence des fautes d'orthographe, de grammaire et de conjugaison. Mais ce que je trouve également difficilement tolerable dans toutes vos histoires, c'est la recurrence de la trivialité et de la vulgarité (et aussi, je le crains, du mépris)dès qu'une femme se livre à une activité sexuelle. A peine écarte-t-elle les cuisses ou a-t-elle un pénis en mains qu'elle devient sous votre plume une chienne, une salope etc. Vous n'avez pas encore appris une certaine forme de respect pour vos partenaires de jeu? Vous avez encore beaucoup à apprendre!
Posté le 13/06/2015

Anonyme
Orthographe, grammaire, conjugaisons, … tout y passe ! Vous vous dites étudiant, j\'espère que ce n\'est pas en lettres …. Ahurissant !
Posté le 18/05/2015


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Strip tease amélioré en soirée
Strip-tease amélioré suite
La soirée
La soirée 2
Soirée au Cap d'Agde


Online porn video at mobile phone


douche erotiquehistoire de sexe zoophilieblog histoire de sexehistoire de sexe animalcandaulisme xdepucelage adosexe histoireshistoire de sexe trixielectures erotiqueshistoire de sexe plan a 3lecture sexehistoire de feminisation forceehistoires erotiques gayhistoire vrai de sexehistoire de sexe partouzeaction ou verite pornofemme candaulismehistoire de sexe groupejeune fille sodomiseehistoire drole de sexehistoire sexyhistoires intimes.comhistoires de candaulismebaise colocatairehistoire erotique gaycandaulisme recithistoire erotique gayhistoires vraies de sexehistoire de sexe mhistoire echangismehistoire de sexe avec ma belle soeurhistoire de sexe ma profhistoire de sexe cuckoldpartouze entre amishistoire de sexe en photoscenario erotiquehistoire de sexe?trackid=sp-006voisine cougarhistoire femme soumiseencule par un transhistoire libertinehistoire de sexe avec belle mamanhistoir de sexebourgeoise nymphohistoire de sexe insoliteanne dupre histoire de sexehistoire de partouzerecits candaulistecandaulisme blackhistoire de sexe bihistoire de sexe pervershistoire de sexe gangbanghistoire erotique illustreecandaulisme xsite sexesurprise en train de sucersexe en groupehistoire de sexe femme soumiseblog de sexe histoirerecits coquinshistoire de sexe a la plagehistoire de sexe entre soeurhistoire vraie de sexehistoire de sexe dans les transports.histoire desexebaiser ma belle mereconcours masturbationhistoire sexe aire de reposhistoire de sexe femme enceintehistoire erotique lesbiennehistoire de sexe mots cruhistoire sex gay