Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Le voisin bricoleur a des mains en or et un sacré outil. 5/5

Où me suis-je fourrée? Aujourd'hui je suis l'esclave de mon voisin comme prévu par le pacte. Je suis sa chose mais je croyais être seule avec lui et non subir d'une salope des supplices si bons ma fois. Mon seigneur et maître, je ferai tout ce que tu me demanderas.

Proposée le 19/05/2019 par mlkjhg39

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme soumise
Personnages: FFH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

-Regarde comme elle mouille la vieille !
Marc la recadre et lui ordonne la suite :

-Je ne veux pas qu’elle trouve déjà son plaisir, passe à l’étape suivante et toi Béatrice, tu te mets à genoux, les doigts croisés derrière la tête et tu ne bouges plus tant que ne te dirai pas le contraire ! Que je t’explique, Eve va te poser des pinces aux tétons et sur tes grosses lèvres puis va y suspendre des poids, j’ai remarqué hier que tu aimais quand je tirais dessus, plus tu seras sage, moins le supplice durera.
Eve s’exécute, pose les pinces puis les poids. La douleur du pincement est démultipliée par les poids heureusement assez faibles qui tirent l’ensemble. Je grimace quand les pinces tirent sur mes mamelons. Eve a repris ou elle avait arrêté et me doigte faisant osciller les poids qui tirent sur les lèvres.

-Alors pas trop dur ? Tu ne te rebiffes pas contre ton maître ?
-Je ne m’attendais pas à ça, c’est un peu douloureux mais je ne vous décevrez-pas, Maître !
-Je vais vérifier si Eve fait bien son travail
Il passe sa main sur ma fente béante et la retire pleine de mouille.
-Mmmmmhhhh ! Tu es bientôt à point, on dirait que tu aimes ça, ma salope !
Il me laisse au supplice et vient se mettre devant moi sur ma gauche, Eve se met à droite et ouvre la braguette de Marc pour en sortir sa verge déjà bien gonflée de désir et elle se met à lui faire une fellation juste sous mes yeux.
Frustrée, je vois son énorme pénis si large et si long, parcouru de veines en très gros plan. Eve ouvre la bouche et il insinue sa teub le plus profond qu’il peut, jusqu’à ce qu’elle soit prête à régurgiter son quatre heures.
- Pompe chienne ! Fais-la crever d’envie !
Il lui enfonce littéralement sa queue tout au fond de la gorge tout en maltraitant mes seins déjà mis à l’épreuve, ne se préoccupant que de son plaisir.
Après quelques minutes, il retire lui-même les pinces, je soupire de satisfaction.

-Etends-toi sur le dos !
Eve se couche sur moi tête-bêche, je n’ai pas le droit de me révolter et elle en abuse. Elle encastre sa tête entre mes jambes et je sens sa langue râpeuse lécher ma chatte pleine de mouille, ses lèvres sucer mon bouton décalotté. Elle sait y faire car un plaisir intense envahie tout mon corps.
Marc s’est agenouillé derrière elle, positionne sa queue face à la chatte offerte et la pénètre à la hussarde. Je suis de nouveau aux premières loges pour voir le train entrer en gare et manœuvrer dans le tunnel de la donzelle. De temps en temps, il me donne comme une obole à un mendiant sa bite à sucer.

-Occupe-toi donc de mes couilles, salope !
J’essaie de lécher à chaque passage devant ma bouche les bourses de Marc encore pleines de sa semence.
-Aaaahhhhhh, je vais jouir ! Je n’y tiens plus ! S’écrie la petite pute qu’il ramone depuis quelques minutes.
Il accélère ses allers-retours dans l’intimité de la fille soumise qui laisse exploser sa jouissance.
-Ooouuuiii ! Je jouuuuiiiiiiisss ! Aaahhhhhhhh ooouuuiii !
Il continue de la labourer, la tenant fermement par les reins et je recueille la mouille qui suinte de la chatte et tombe en pluie sur mon visage.
Après quelques minutes, Marc arrive lui aussi au plaisir et se retire du trou de sa partenaire pour me présenter son pieu prêt à cracher.
Je lui prends les couilles et l’implore :

-Inonde moi de ton foutre, donne-moi ton sperme, fait goûter à ton esclave la liqueur du bonheur !
Il déverse son jus sur mon visage et ma poitrine, mais la plupart de ses puissantes éjaculations finissent sur les fesses de la conasse avant de couler et finir sur moi.
-A défaut d’avoir gouté ma queue, en voici le jus, en tant qu’esclave soumise, se sera ta seule récompense pour le moment, grosse salope ! Maintenant redresse-toi et viens me sucer !

En servante servile, j’obéis à mon maître et m’applique à lui sucer sa grosse queue et ses couilles maintenant tout à moi.
Il se penche sur moi pour glisser ses doigts dans mon sexe.
-Tu mouilles comme une chienne et je ne t’ai pas encore permis de prendre ton plaisir. Tu es ma chose et c’est moi qui te dirai quand tu devras jouir !
Puis s’adressant à son aide en s’activant de ses mains avec vigueur dans ma moule détrempée :
-Regarde-moi cette véritable chienne en chaleur ! Sa vulve baille comme une bouche de métro, j’ai jamais vu une chatte aussi béante !
Je suis tellement mouillée que ses doigts clapotent dans mon fourreau. Je gémis de plaisir, je râle, ma chatte appelle désespérément d’être pleine de sa queue.
-Eve… va chercher le gros gode !
Elle revient avec la chose d’un diamètre impressionnant. Il retire ses doigts de ma chatte béante pour les remplacer par l’ersatz de bite. Il l’oint abondamment de mon jus dans cet antre avant de le présenter plus bas et sans autre précaution force lentement sur mon petit anneau pour faire pénétrer doucement mais sûrement le pénis en latex.
Mon anus lui oppose un peu de résistance mais cède devant l’intrus. Sa main droite s’active sur le gode pendant que l’autre reprend son travail dans ma fente entre-ouverte.
Mon corps tout entier vibre sous la double sollicitation et je n’arrive plus à me maitriser.
Ma respiration devient haletante, je vais encore partir. C’est terriblement fort.

-Aaahhh ! Mmmhhh ! Ooouuuiii !
Eve a pris la relève pendant que Marc vient faire taire mes jérémiades en occupant ma troisième cavité avec son sceptre redevenu rigide.
J’essaie de reprendre pied… en vain…Ils sont trop forts. J’entends à peine ce que me dit Marc :
-Maintenant qu’elle t’a bien chauffée, je vais m’occuper de toi !
Sa queue énorme défonce ma chatte mature pendant que le godemichet continue de me péter le fion comme s’il voulait m’infliger une punition. Une double pénétration avec de tels calibres, c’est la première fois que je subis ça.
Et il hausse encore plus la chose en me claquant les fesses avec violence, je dois avoir le cul rouge comme une écrevisse.
Je suis sa chose, le jouet d’un enfant capricieux qui le maltraite.
Je gémis, je râle, je crie, je suis en larmes, douleur et extase. Son rythme s’accélère et devient lui aussi brutal. Il se défoule complètement, me défonce en m’injuriant :

-Alors ma salope, t’es trop bonne du cul ! Ton bricoleur doit bien tester ta tuyauterie pour voir si tout est encore bon pour le service !
Il retire le gode de mon anus et m’encule. Je dérouille mais il m’apporte la preuve que je suis encore jeune de ce coté là.
Il me traite sans plus aucun ménagement comme un rustre qui se fait une pute et à mon corps défendant, j’aime ça…
C’est tellement fort que j’enchaîne les orgasmes quand il double la dose en emmanchant ma chatte avec le gode et me travaille de concert par les deux trous. Je suis une vraie pile électrique et gicle comme une petite fille.
Mais Il veut encore plus m’avilir et sort son défonce-cul de mon anus pour le présenter à ma bouche, laissant ma chatte toujours envahie par le godemichet.

- Suce-moi salope ! Finis-moi avec ta bouche !
En esclave soumise au ordre de son Calife, je le suce longuement sans même défaillir en songeant au lieu qu’il vient de quitter, je lèche le gland, gobe ses couilles.
Mais il ne sait pas ce qu’il veut, il me repousse, enlève le gode et plonge son engin à la place dans ma grotte en feu. Il me baise ainsi, variant son plaisir (et le mien) en passant d’une bouche baveuse à souhait à une chatte débordante de ma liqueur d’amour.

Quand un nouvel orgasme explose à l'intérieur de mon corps, je l’exhorte :
- Ouiiiii mon amour ! Plus fort ! Plus loin! OOOhhhh mon Dieu, tu me fais mourir… Ooouuuiii !

Ce royal amant m’amène au Nirvana, à l’évanouissement tellement mes sens sont exacerbés à leurs limites. La vie est belle, je suis au septième ciel de l’amour, et je jouis, je jouis encore et encore!
Il enfonce sa bite dans ma bouche, va et vient puis déverse enfin ses millions de spermatozoïdes dans un grand cri rauque.
Ma bouche dégouline de son foutre, ma chatte dégouline de ma mouille, mon cul dégouline de ….. L’esclave à jouie, Le maître a jouie. Des larmes coulent de mes yeux.

-Rhabille-toi et tu peux rejoindre ton « Jules », tu as respecté le pacte !
Au moment où je franchis sa porte, il ajoute:
- A toi de voir si tu viendras me servir à mon bon plaisir quand j’en aurai envie ou si tu préféras revenir à des rapports un peu plus conventionnels !

Je dois dire que je ne sais pas encore quelle sera ma réponse………………………………….


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
A quand la suite
Posté le 7/07/2019


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Le voisin bricoleur a des mains en or et un sacré outil. 1/5
Le voisin bricoleur a des mains en or et un sacré outil. 2/5
Le voisin bricoleur a des mains en or et un sacré outil. 3/5
Le voisin bricoleur a des mains en or et un sacré outil. 4/5
Sacré cadeau d'anniversaire - Expérience en latex


Online porn video at mobile phone


exhib au travailhistoires libertineshistoire de sexe groupehistoire de sexe premiere foishistoire de sexe infirmierebaise entre voisinhistoire erotique.orgrecits pornhistoire fetichiste des piedsrecit erotiqueshistoire de sexe echangehistoire de sexe maturehistoire de sexe beurettehistoire de sexe dialoguehistoire de sexe en vacanceshistoires de cocuhistoire vraies de sexerecits erotiquehistoires de cocushistoire de sexe punitionhistoire de sexe d adorecit erotiquesrecit eroticmature devergondeedepucelage lesbienhistoire de sexe gros sexerecit sexhistoire de sexe en lignehistoire sexlecture pornoje baise ma belle mereerotiqueesexe chez le medecinil baise sa niecehistoire de sexe hardhistoire de sexe arabesexe chez le docteurhistoire de sexe cousin cousinehistoire de sex gayhistoire de sexe reelrecit de femme soumiselitterature adulte en ligne gratuithistoire de sexe femme de menagebelle mere soumisehistoire de sexe zoohistoire de sexe prise par son beau filrecits gayshistoire de sexe avec animauxrecit porneducation soumisepartouze entre amihistoire de sexe avec sa soeurhistoire de sexe cochonnebaise entre voisinsite histoire de sexerecit de culrecit erotisueje baise la copine de ma femmehistoires de fesseesrecits erotiquehistoire de sexe transexuellewebcam coquinhistoire candaulismeje baise ma belle merehistoires taboohistoire de sexe belle soeurhistoire erotique.orgcandaulisme recitxstory voisineencule sa tanteje baise ma colocsoumis cocuhistoire de sexe georgeshistoire de sexe godothistoire de sexe travestielle suce pour la premiere foishistoire de sexe hamsterhistoire de sexe au collegeerotique gratuitla force du sexe faible. contre-histoire de la revolution francaisebelle mere soumiserevebebe eroencule devant sa femme