Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Twitter le réseau social du vice 3

De retour sur Twitter, cet incorrigible mari va se faire prendre au piège du sexe en ligne. Jusqu'où ira sa bêtise alors qu'il a une jolie femme qui l'attend dans son lit ? Sans oublier le pervers d'en face!

Proposée le 18/08/2019 par goelan

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Roman

Repu de sexe, j'étais tout de même contrarié. En fait, ma vie était trop cadrée en ce moment. Au début de notre relation, nous courrions partout, n'avions pas de règles, vivions au jour le jour. Maintenant tous nos week-end étaient bloqués jusqu'à 3 mois à venir, Emilie ne voulait plus sortir le soir, et à part la baise de ce week-end, c'était classique et au lit. Etait-ce l'ennui qui m'avait poussé à être un peu déviant ?

Pourtant je n'avais nullement l'intention de tromper Emilie. Nous étions en essai bébé en plus, cela n’arrivait pas. D'ici quelques mois nous irions faire des tests et voir pourquoi c'était si long. J'étais certain que cela minait Emilie, c'était donc à moi de lui changer les idées.

Ailleurs...

Le vieux pervers d'en face était devant son Mac. Étrangement, il était à la pointe de la technologie. Il triait les photos volées avec extase et les classas parmi des milliers d'autres qu'il possédait depuis des années. Si généralement il arrivait à shooter dans des lieux public, ou à la page, surtout l'été. Là il jubilait ! Depuis le temps qu'il rêvait de voir Emilie nue, alors en plus se faisant baiser... La cerise sur le gâteau serait de tomber sur la gamine qui le narguait involontairement. Il savait se faire discret. Une fois en hiver, avec le lumière derrière, il l'avait vu se changer, mais à part un jeu d'ombre chinoise rien d'intéressant.

Une fois le tri effectué, il prit le temps de se masturber en imaginant sa queue noueuse dans le vagin d'Emilie à ma place. Et tout cela c'était grâce à moi. Sans le savoir, je venais d'ouvrir une autre fenêtre vers l'extérieur, avec un prédateur beaucoup plus prêt que je ne pouvais le croire.

Pendant ce temps je cogitais pour sortir de notre train train quotidien? Le métro/boulot/dodo pouvait faire mal à un couple. La matinée du dimanche matin fut très excitante, à refaire donc.

La vie repris son court normalement et malgré mes belles paroles, rien ne changea durant près de 15 jours. Ce fut un soir à nouveau, fatigué, que je remis à surfer pour me détendre. Curieux, je retournais sur mes réseaux sociaux et terminais par Twitter, mon compte pro, puis mon compte secondaire qui ne me servait qu'à des concours. J'y trouvais plusieurs messages privés et des alertes de like. La demoiselle avait liké bon nombre de mes posts et j'avais 2 messages d'elle. Les reste étant des notification sans importance.

Je vérifiais être seul et j'ouvris son premier message

"Je suis seule et je m'ennuie.

Suivi d'un vidéo de ses gros seins qui surmontait un ventre bien en chair. Elle les maltraitait, tirant sur ses gros tétons, ses auréoles étaient brune et larges. Emilie avait de petits seins, tétons roses et minuscules. C'était tout l'inverse ici. Je sentis mon bas-ventre chauffer.

Le message datait de ce soir, 1h00 avant que je consulte mon compte. Elle était donc encore en ligne ?

"Merci, répondis-je par politesse sans rien attendre en retour

Pourtant réponse il y eu.

"Tu fais quoi ?

Quoi je faisais quoi ? Rien justement.

"J'allais me coucher.

Hop, réponse rapide, facile sans engagement.

"J'ai envie de sexe.

Ouch, et bien trouve toi un homme, une carotte, je ne sais pas moi, branle toi et puis c'est tout.

"Tu as de quoi t'occuper

"Ce n'est pas pareil, une vraie bite c'est mieux

Ouch, elle était crue cette nana.

"Dans le cul ?

J'étais mdr, genre la réponse d'ado boutonneux.

"Oui pourquoi pas, j'adore être enculée

Merde, elle commençait à m'exciter le fille. J'avais déjà enculé Emilie, à nos débuts, on avait essayé plein de trucs. Et j'avoue que voir mon sexe entrer dans son petit trou en levrette et la sodomiser m'avait vraiment mais vraiment excité. Surtout que j'avais été le premier là, pas devant, elle n'était plus vierge depuis longtemps. Sauf qu'avec le temps, ce genre de chose avait cessé, comme le reste. Je n'osais plus lui demander, à force d'avoir des refus, j'avais compris que c'en était terminé. Bien dommage.

"Tu as bien de la chance

Genre de m'auto-apitoie

"Je sens de la frustration

"J"ai plus le droit à la maison

"Ça va pas dans ton couple ?

"Si, si, juste le train train quotidien

"Cela tue 70% des couples, je l'ai lu dans un magazine

"Ils racontent n'importe quoi

"Pourtant tu n'as pas ce que tu veux

"Un couple c'est plein de compromis

"Et toi dans tout ça ?

"Quoi moi ?

"Regarde ce que tu écris, il n'y a que le mot couple, jamais tu ne parles de toi, de tes envies

"Parce que je suis marié

"Tu te caches derrière pour ne pas assumer tes envies

"Tu n'es pas mon psy

"Qui te dis que je ne suis pas psy ?

"Rien, je suis fatigué, cela ne mène à rien cette discussion

"Tu viens m'enculer ?

"Non !

"Pourquoi ?

"Je suis marié et... fidèle

"Et frustré surtout (smiley rire)

"Oui et frustré (smiley triste)

"Pourtant tu t'es branlé l'autre soir avec moi

"Ce n'était pas pareil

"Pourquoi ?

"C'était virtuel

"Tu as pensé à moi pourtant ? Avoue !

"Joker

"Finalement je crois que je vais t'écouter

"C'est à dire ?

"Je vais m'occuper toute seule

"Comment ça ?

"Je vais me sodomiser avec un god

...Silence de mon côté...

"Profites bien

"Je t'envoie la vidéo ?

"Il n'y a pas de raison

Mais si enfin, envoie ! Mais je ne te la demanderai pas. Merde je bandais grave en plus.

"Tu bandes ?

Mais comment le sait-elle ?

"J'avoue

"Donc je te fais bander ?

"Joker

"Tu n'en as plus !

"Donc oui

"Donc tu avoues bander pour une autre femme

...Silence de mon côté...

Je me sentais mal, la discussion avait été longue et je ne savais pas du tout où j'allais avec cet échange de messages. Oui, cela faisait deux fois que je bandais en discutant avec elle, et lorsque le vieux avait vu ma femme aussi même si j'étais sur que je l'avais plus choqué qu'autre chose, j'étais loin de la vérité.

Est-ce que j'étais normal ? Avis-je besoin de ces excitants externes pour me sentir mieux ?

Le temps que je me remette en question, elle m'envoya une photo d'un god noir au gland biseauté et lisse. Elle le tenait dans sa main et il me paraissait énorme.

"C'est trop gros !

"J'ai de petites mains

"Quand même

"Tu bandes toujours

"Pourquoi demander ?

"Sors ta queue

"Pourquoi ?

"Pour me la mettre !

"Je suis dans mon salon et toi je ne sais où !

"Retrouvons-nous

"Non

Ce non était moins sur que l'autre, mais je restait tout de même dans mes positions

"Tu l'as sorti ?

"Non

Elle m'envoya une photo d'un tube de gel intime

"Tu sais ce que cela veux dire ?

"Oui

"Ah enfin un oui.

"Facile

"Pas très loquace

"En effet

"Ni oui ni non, tu t'amuses ?

"Et toi ?

"Oui, beaucoup, mais toute seule

"Tu n'es pas seule

"Ah bon ?

"Je suis là

"Ça rentre

"Quoi ?

"D'après toi ?

"Montre ?

"Non

"Pourquoi ?

"Sors la et branle toi avec preuve

Le problème avec ce genre de jeu, c'est d'être pris à l'hameçon. J'étais le gros poisson et elle m'avait ferré. Il était tard, j'étais seul dans le noir du salon, et mon téléphone en main, tout en chattant avec elle, je sortis mon sexe pour le branler, les jambes écartées.

Je lui envoyais la vidéo

"Humm sympa

"Merci

"J'aime lorsque tu bandes pour moi

Je n'avais pas envie de répondre, je voulais éteindre et la laisser en plan, mais j'étais trop excité et je voulais la voir s'enculer

Une vidéo arriva, je l'ouvris avec appréhension.

Un petit canard noir riait tout seul. Je ne comprenais pas.

"C'est quoi ça ? Demandais-je

"Tu es puni

"Pourquoi ?

"Tu n'es pas honnête

"J'ai fait ce que tu m'as demandé !

"C'est là le soucis

"Je ne comprends pas

"Tu te targues d'être fidèle, mais tu acceptes de me voir nue, tu avoues bander et te branler pour moi, puis tu demandes à voir mon cul, tu n'es donc pas honnête !

"Cela reste virtuel !

"Crois-tu ?

"Oui

"Pourtant tu bandes toujours et je suis sur que tu te branles encore en attendant, peut-être, ma vidéo

Que répondre à cela, j'étais coupable sur toute la ligne. J'eu soudain très honte.

"Et pour te cacher, tu vas couper la discussion en fuyant dans tes draps et en te promettant de ne plus me parler.

Jolie pique dans le coeur, j'eu une sueur froide, elle me manipulait comme un gosse

"Je suis toujours là pourtant.

Et toc !

"Pourquoi ?

"Pourquoi quoi ?

"Pourquoi restes-tu ?

"Je ne sais pas, avouais-je

"C'est rentré !

"Dedans ?

"Où veux-tu... Ça t'excite, hein ?

"J'avoue

"Tu es plus courageux que je ne le pensais, es-tu sage ?

"Dans la mesure du possible

"Tu te branles toujours ?

"Oui

"En pensant à quoi ?

"A ce que tu fais...

"Donc tu te branles en pensant à une autre femme c'est cela ?

Merde, et merde, quelle salope !

"Oui

"Tu es donc infidèle, avoue !

...silence...

Une vidéo arriva à ce moment là, toujours au bon moment pour me retenir
Il faisait assez sombre, mais je pouvais discerner le god noir aller et venir quelque part, mais cela bougeait trop et pas assez de lumière pour savoir si c'était devant ou derrière, elle avait serrait ses grosses cuisses.

"Cela pourrait être ta bite dans mon cul !

"C'est bien ton cul, je vois mal

"C'est le but

"Pourquoi ?

"Tu n'es pas honnête

"J'ai répondu à tes demandes

"Non

"Je me branle pourtant

"Tu n'as pas répondu à ma question

"Je ne sais pas quoi dire

"Je vais le dire pour toi

"Tu arrives à écrire en même temps ?

Genre je change de sujet

"Je fais une pause, il ne bouge plus

"C'est pas trop gros ?

"Pourquoi, cela t'inquiète ?

"Non, curieux

"Je ne te répondrais pas

"Pourquoi ?

"C'est quoi la fidélité pour toi ?

"Hein ?

"Réponds

"Ne pas coucher avec une autre femme

"Et avec un homme ?

"C'est pareil voyons

"Donc, parle de cul avec une autre femme, puis bander et se branler ensemble c'est rien du tout pour toi ? Ne me sort pas que c'est virtuel

"Tu cherches quoi à la fin ?

"A te montrer que tu n'es pas honnête avec toi-même ni avec moi

"Je ne te connais pas

"Tu m'as pourtant vu quasiment nu et cela ne t'empêche pas de penser à moi

"Ce n'est pas pareil

"Tu m'humilie là

"Ce n'est pas mon intention

"Que suis-je pour toi ? Un jouet sexuel à distance ? Un fantasme pour tes soirées solos ?

"Non du tout, m"écriais-je

"Je suis quoi alors ?

"Une femme...

"Et donc par conséquence ?

"...

"Réponds !

"Je dois me lever tôt demain

"Lâche !

"Pas du tout

"Si tu coupes la discussion maintenant, n'espère pas revenir parler avec moi ! (smiley en colère)

Mes yeux me faisaient mal, j'étais à la fois fatigué et extrêmement énervé. Je ne savais plus où j'en étais. Je pouvais couper le téléphone, aller me coucher, ne plus jamais y penser et continuer ma petite vie pépère en baisant ma femme de temps à autre. Ou alors je lui répondais et ma vie changerai peut-être...

"Je ne voulais pas t'offusquer

"Je boude

"Je suis désolé

"Je ne suis pas un jouet, je suis une femme, avec des envies et des sentiments

"Je ne voulais pas

"Sois franc alors, tu es infidèle et le sexe avec quelqu'un d'autre t'excite

"Oui

Grand silence une fois que j'eu posté ce mot. Oui cette femme qui ne semblait même pas belle m'excitait. Cela ressemblait aux débuts de ma relation avec Emilie. Tout était frais, nouveau, on jouait sans penser au lendemain, et maintenant... J'étais toujours amoureux, elle était jolie, gentille, taquine, mais tout était si plat.

"Merci, tu te branles toujours ?

"Non

"Regardes

Elle m'envoya une autre vidéo, jambes bien écartée, son god allait et venait dans son anus, étirant la peau vers l'extérieur et l'enfonçant à chaque va et vient.

"Tu aimes ?

"Oui

"Tu pourrais me sodomiser tu sais ?

"Je sais

"Tu enfoncerais ta bite dans mon petit trou, ensuite tu me baiserais, tu finirais entre mes gros seins.

"...

"Ta femme a de gros seins ?

"Non des petits.

"Tu aimes les gros ou les petits seins ?

"Les deux...

"Je veux te voir éjaculer

Elle passait du coq à l'âne me laissant interrogateur.

"Je ne peux pas ici

"Débrouille toi !

Je me dirigeais assez rapidement vers la salle de bain du rez-de-chaussée. Je n'allumais que la petite veilleuse au-dessus du miroir, et le pantalon aux genoux, je me branlais au-dessus du lavabo en regardant les dernières vidéos de cette femme lubrique.

Une fois presque au bout je me filmais et dans un dernier sursaut, mon sperme quitta mon gland pour atterrir plusieurs fois sur le fond de porcelaine blanche.

Comme promis, la queue ramollie une goutte de sperme au bout de mon gland, je lui postais la vidéo. Je me trouvais honteux de faire cela. Une fois le plaisir passé, j'avais toujours cet effet. Le coeur lourd, ce que j'avais avoué me taraudais, je venais de tromper Emilie, même si c'était purement virtuel. J'avais bandé devant les photos et vidéos de cette femme, je m'étais branlé à sa demande et éjaculé pour elle. Par pour ma femme, pas en pensant à ma femme, pas en ayant du plaisir pour elle, non pour cette inconnue à la libido nettement supérieure à Emilie.

"Ta queue me fait envie, j'aimerai la toucher, la sucer, l'avoir en moi.

Dans tes rêves ! Tu m'as utilisé, qui de nous deux est le jouet sexuel dans cette histoire ? Oui, je suis coupable, mais tu l'es autant que moi.

"Merci du compliment. Répondis-je à la place.

"Je viens de jouir aussi, merci à toi et bonne nuit.

Bonne nuit ? C'est tout ? Tu as joui et du m'envoie promener ? Tu me laisses en plan avec mes doutes, mes interrogations et mes remords ?

Je ne répondis pas et fermant le téléphone, je me regardais dans le miroir. J'avais les traits tirés, des cernes sous les yeux et je me demandais qui était ce pauvre type devant moi....

FIN PARTIE 3


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Twitter le réseau social du vice 1
Twitter le réseau social du vice 2
Twitter le réseau social du vice 4
Twitter le réseau social du vice 5
Twitter le réseau social du vice 6


Online porn video at mobile phone


cousine coquinerecit pornohistoire de sexe entre frere et soeurhistoire de sexe(s)recit erotique gaywebcam erotiquetexte erotiqueshistoire de sexe entre potevrai histoire de sexerecits pornographiquesrecits sexuelssexe en camping carstory histoire de sexehistoire de sexe transexuellefemme mariee baiseebranlette piscinecandauliste.comhistoire de sexe maturehistoire de sexe ovidie streaminghistoire erotquehistoire erotique tabouelle se caresse sur la plagerecit porno hardcandaulisme histoiresrecits herotiquesrecit xma cousine me sucehistoires tabouunion recitserotiqhistoire de sexe mere filsrecits de lesbienneshistoire de sexe femme marieeunion erotiquehistoire de sexe prof elevehistoire de sexe vecuerecit lesbiennehistoire de sexe humiliationbranle par une inconnuerecits coquinshistoire de.sexehistoire de sexe au bureauhistoire de sexe entre adohistoire de sexe avec un inconnusexe de groupehistoire revebebehistoire de sexe vieux avec jeunemon pote me sucehistoire erotique depucelagehistoire de sexe jeunepremier trio pour ma femmebranlette publicrecit erotiquesma femme en gang bangwww histoires de sexehistoire sexe amateurhistoire de sexe(s) (2009)histoire de sexe orgiehistoire de sexe premiere foiselle baise le voisinjeune couple candaulistehistoire de sexe extremehistoire erotique frere soeurhistoire de sexe entre pere et filleil baise une inconnuhistoire erotiquehistoire de sexe avec imagehistoire courte de sexehistoire de sexe premiere foisrecit depucelagehistoire de sexe mere filsmaman veut ma bitemassage exitanthistoire de sexe transhistoire de sexe hotelle se fait depucelersexe avec le plombierhistoire de sexe saunail baise une inconnuehistoire de sexe gros sexehistoire de sexe au cinemail encule sa tantetonton baise sa niecehistoire vecue de sexehistoire de sexe vieux avec jeunerecit de femme soumiserecits de lesbienneshistoires de fesseesrecit erotique violhistoire de sexe en photohistoire de sexe mere et filsrecits hardrecit travestihistoire de sexe a trois