Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Une longue soirée

Après avoir passé quelques heures avec sa maîtresse dans un hôtel de la capitale, il va en boîte de nuit avec des amis où il rencontre une jeune femme belle et sexy. L'effet de l'alcool et d'autres substances les rapprochent inexorablement...

Proposée le 23/08/2019 par Sanbun

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FH
Lieu: Inclassable
Type: Histoire vraie

Le sinistre voile de grisaille qui est tombé sur Bruxelles depuis de trop nombreux mois s’est enfin envolé pour laisser place au bleu du ciel. La douceur des températures a fait tomber les couches qui protégeaient ses habitants du froid. Les jupes et les robes légères refont leur apparition et dévoilent la beauté des femmes trop longtemps inhibée par le froid. Plus que le retour des hirondelles, le spectacle des jambes et des décolletés dénudés lui font réaliser que c’est le retour du printemps. Il ne peut s’empêcher de se retourner sur les formes harmonieuses qu’il croise du regard. Il sait que ça ne se fait pas, mais c’est plus fort que lui. C’est un vendredi et il a quitté son travail prématurément pour se diriger vers un hôtel de luxe du quartier européen où il a rendez-vous avec sa maîtresse.

Il l'a rencontrée sur un site de rencontre extra-conjugal. Sur son profil, elle s’est présentée comme étant une très belle femme et promet d’être une déesse pour celui qui parviendra à la séduire. Il avait été intrigué par ce message de présentation, car les profils féminins n’avaient pas pour habitude de commenter leur propre physique et encore moins de revendiquer leur « grande beauté ». Elle avait également admis qu’elle était intéressée par des hommes « bien installé », autrement dit « qui a les moyens ». Elle était en concubinage et n’avait pas posté de photo de profil, il était donc impossible de savoir à quoi elle ressemblait réellement. Il était pourtant convaincu qu’elle avait un physique agréable puisqu’elle s’en vebtait. Il hésita à lui envoyer un message. Il estimait que ses chances étaient très réduites. La concurrence est très rude sur ce genre de sites et un profil tel quel le sien était parmi les plus recherchés. Il lui envoya pourtant un message très court dans lequel il faisait référence à la mythologie grecque, comme un clin d’œil à la promesse qu’elle avait faite d’être une déesse. A sa grande surprise elle répondit : « pourquoi pas ? ».

Après quelques messages, ils se sont échangés des photos. Elle n’avait pas menti, elle était réellement très belle. Ils se donnèrent ensuite rendez-vous dans un restaurant du centre de la capitale. Quand elle arriva, il eu le souffle coupé tant elle était magnifique. Il avait terriblement le trac mais parvint à garder contenance et aborda avec elle toute sortes de sujets. Elle avait eu une trajectoire peu commune. Fille d’un diplomate marocain, elle avait été forcée par ses parents à se marier à l’âge de 18 ans avec un jeune médecin de son pays d’origine. Elle eu très vite un enfant de lui. Cet événement la traumatisa. C’était trop rapide, contre sa volonté et elle était trop jeune. Plutôt que de sombrer dans le désespoir, elle prit sa vie en main. Elle quitta son mari, ce qui signifiait couper les ponts avec sa famille. Elle fit ensuite une formation et créa une société très rentable qui employait une vingtaine de personnes. Elle était désormais âgée de 33 ans et gérait sa vie comme elle l’entendait. Elle avait tourné le dos à l’obscurantisme et au poids des traditions pour le bien de l’humanité, et comme il le verrait plus tard, pour son plus grand plaisir. Il était encore plus impressionné par sa force de caractère que par sa beauté. A la fin du repas, il lui demanda si elle avait envie de le revoir et elle répondit oui, avec un regard qui en disait long sur ses intentions.

Ils s’étaient ensuite retrouvés une première fois à l’hôtel. Leur première rencontre charnelle fut parfaite. Ils firent deux fois l’amour puis elle s’en alla retrouver son légitime à qui elle avait dit qu’elle était allée voir un ostéopathe.
Il était maintenant installé dans la chambre et attendait sa maîtresse. Il lui a envoyé le numéro de la chambre. Au bout de quelques longues minutes elle toqua à la porte. Il lui ouvrit et après un simple salut ils s’embrassèrent fougueusement. Ils s’allongèrent sur le lit et se déshabillèrent complètement. Elle le prit ensuite dans sa bouche avant de s’agenouiller sur lui. Elle prit son sexe dans sa main et l’introduisit en elle. Elle remuait sur lui de plus en plus énergiquement avant de finir couchée sur lui. Elle lui avoua qu’elle ne pouvait plus tenir dans cette position et lui demanda de prendre le relais. Il s’exécuta et la pris fermement en levrette. Elle s’écrasa sur le matelas sous ses coups de boutoir. Elle gémissait de plus en plus et criait que c’était trop bon jusqu'à ce qu’il finisse par jouir en elle.

Ce qui se passa par la suite, il ne l’avait jamais vécu auparavant. Elle était incandescente et parvenait à le faire bander en permanence. Ils firent encore plusieurs fois l’amour dans toutes les positions. Elle mettait son corps à sa disposition sans retenue. Il s’enfonçait en elle avec ses doigts et son sexe. Quand il avait jouit une nouvelle fois, elle le prenait dans sa bouche pour le ranimer ou frottait ses fesses contre son membre tout en l’embrassant avec passion. Il n’avait jamais goûté à tant de délices, à tant de volupté. Sa maîtresse était bel et bien une déesse. Finalement, elle lui dit qu’elle devait s’en aller car son concubin finirait par s’inquiéter de son absence. L’animal était jaloux et possessif. Savoir qu’il venait de se répandre à plusieurs reprises dans la femme de cet homme trompé flattait son orgueil et rajoutait un côté encore plus excitant à la situation.
Il prit une douche et quitta lui aussi l’hôtel. Il n’était que 18h et il avait rendez-vous avec des amis dans un autre quartier de la ville. Il était littéralement vidé, exténué par les plaisirs de la chair que son Aphrodite lui avait donnés. Il traversa la ville ensoleillée le cœur léger jusqu’à destination. Son ami habitait une grande maison de maître sur une des avenues les plus chic de la capitale. Ils burent quelques verres de gin tonic et passèrent au vin rouge au moment du repas. Son hôte leur servit un château Laffite Rothschild 2014. Le prix de cette bouteille valait le tiers de son salaire. Il était certes excellent mais sa valeur marchande ne correspondait à aucune réalité tangible. Ils se rendirent ensuite au Fuse, un célèbre club bruxellois qui avait vu défiler depuis sa création dans les années 90 les meilleures DJ de la scène house. Il n’y avait plus remis les pieds depuis au moins 15 ans. Les lieux n’avaient pas changés. La seule différence était qu’on ne pouvait plus fumer, sauf dans une salle réservée à cet effet dans les sous-sols. Il but quelques verres pour se mettre dans l’ambiance mais ce n’était pas suffisant. Il avait toujours adoré la musique électronique mais il avait toujours fallu qu’il soit dans un état second pour se mettre réellement dans l’ambiance. Il lui fallait quelque chose de fort, de chimique. Il lui était arrivé de de défoncer du temps où il était à l’Université quand il sortait dans des soirées électro. Bien qu’il s’était juré de ne plus « toucher à ça » depuis qu’il s’était marié et avait fondé une famille, il se mit à la recherche d’extasy.

Ca faisait 15 ans mais il n’avait pas perdu ses réflexes et repéra tout de suite la personne qui saurait lui trouver ce qu’il cherchait. Il lui fournit deux pilules Superman pour 20 euros. Il en avala une directement puis coupa l’autre en deux et donna une des moitiés à son ami avant de gober l’autre. L’effet de la MDMA monta progressivement. Le rythme lancinant des basses pénétraient maintenant son corps. Il les ressentait comme des secousses sismiques. Il se mit à danser et se rapprocha du DJ, là où se trouvaient l’essentiel de la foule. Une fille s’approcha de lui en souriant. Elle devait avoir la vingtaine et semblait aussi défoncée que lui. Ils se regardèrent longtemps à distance en bougeant sur la musique assourdissante. Ils se rapprochèrent de plus en plus, attiré inexorablement l’un par l'autre. Un homme les interrompis. Elle se précipita pour le rassurer : « t’inquiète pas, c’est mon frère, c’es t pas mon mec ». C’était la première chose qu’elle lui dit. Elle était petite et mince, les cheveux blonds bouclés. Elle était très jolie et surtout très sexy dans son jeans moulant. Elle ajouta qu’elle venait de Reims et qu’elle aimait être à Bruxelles. Il reprirent leur ballet nuptial et très vite ils dansèrent l’un contre l’autre. Il promenait sa main sur son corps pendant qu’elle frottait ses hanches contre lui. Elle finit par se retourner et l’embrassa. Il se rendit alors compte qu’il trompait sa femme en public. Il lui avoua qu’il était marié et que sa femme se trouvait tout près…
A suivre ;)


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
La soirée
La soirée 2
Soirée au Cap d'Agde
La soirée dégénère.
Soirée à trois


Online porn video at mobile phone


premier trio sexehistoire de sexe a lirehistoire de sexe pere fillehistoire de sexe travestirecit soumissionhistoire de sexe belle soeurhistoire de sexe hamsterhistoire de sexe tantehistoire de sexe piscinehistoire de sexe au lyceehistoire de sexe puteenterrement de vie de jeune fille sexelactation erotiquehistoire de sexe sans capotesexe pucellex story histoire de sexehistoire de sexe frere soeurhistoires de sexema femme est une salopevisite medicale nuhistoire de sexe belle-merehistoire gay gratuiteexhibition sans culottexstory histoire de sexehistoires de sexeshistoire de sexe piscinehistoires de cul en famillemlkjhg39histoire de sexe mari cocubaise erotiquesexe avec la voisinehistoire de sexe mhistoire de sexe milfsucer un mecje suis candaulistejulie salopecandaulisme plageencule par un transma mere me suce la bitehistoire de sexe diane et laurentlavements erotiqueshistoire de sexe mere et filsil baise la copine de sa fillehistoire sexe gayje baise la copine de ma femmema femme enculeehistoire de sexe avec ma tantehistoire de sexe entre pere et fillehistoire de sexe vestiairelavements erotiquesrecit erotique violhistoire de sexe 2016histoire de sexe x storyhistoire de sexe(s)recit erotique violhistoire de:sexebelle mere baise son gendresexe exhibitionhistoire de sexe d adoelle se caresse sur la plagerecit hothistoire de.sexehistoire de sexe a plusieurstaxi sexecandauliste.comconcours masturbationbranlettes en publicsexe punitionrecit sexe gayma premiere pipehistoire de sexe en voiturejeu erotique gratuitbaise a la campagnefellation inconnuhistoire de sexe entre potehistoire de sexe bukkakehistoire vraies de sexehdsmenuhistoire de sexe echangismehistoire intimessexe avec ma voisinehds histoirecandaulisme plagehistoires-intimes.comrecit smhistoire de sexe gang bangrecit premiere sodomiehistorie de sexeunion recitsrecits pornhistoire de sexe colocatairehistoires erotiquecandaulisme plagecandaulisme .comhistoire de sexe incestehistoire de sexe torridehistoire de sexe a 3histoire sexe mamanhistoire de mec gaycandaulisme histoire