Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

La naissance d’un fantasme (lingerie) Chapitre 2

Une seconde nuit troublante me confirme les fantasmes de ma belle Eléa. Le trouble s'installe et désormais, mon envie sexuelle le dispute à l'amour que je lui porte.

Proposée le 28/08/2019 par albanphoto

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Fétichisme
Personnages: FH
Lieu: Vacances, voyages
Type: Histoire vraie

Réveillé en sursaut, il me fallut un certain temps pour réaliser ce qu’il c était passé la veille et aussitôt, je me demandais comment j’oserai regarder en face ma belle brune en retrouvant la famille au salon.
Arrivant dans celui-ci, je fus accueilli par ma cousine, hilare me demandant :
- Alors c’est à cette heure-là qu’on se lève feignasse ?
Puis, prenant à témoins l’ensemble des convives, elle ajouta :
- Vous avez fait quoi cette nuit tous les deux ?
Conscient de la perche discrète qu’elle tendait à l’amour que je portais à la belle, je répondis, exagérément déçu :
- Rien hélas…
Une fois encore, sans se draper, Eléa se mit à rire mais ne fit d’autre commentaires.

L’après-midi, alors qu’Eléa était partie avec ma tante faire quelques courses, je questionnais ma cousine :
- Bon tu en pense quoi de son attitude ?
- Je ne sais pas, je ne comprends pas.
- Mais tu penses que j’ai mes chances ?
- Je pense oui, elle n’arrête pas de me parler de toi et de me dire qu’elle te trouve hyper sympa et même très mignon.
- C’est dingue ça, chaque fois que je lui fais des avances, elle s’évapore en riant… Tu crois qu’elle est vierge ? Elle a peut-être peur ?
- Je ne sais pas mais franchement je ne crois pas. Et même si c’était le cas, elle a l’air très sûre d’elle et je ne crois pas qu’elle ait la moindre crainte. Je la connais depuis un an. Avec moi aussi elle est très affectueuse et fidèle en amitié mais pleine de secrets.
J’aurai aimé raconter à ma cousine l’épisode de la nuit précédente et même, je l’aurai pu mais j’avais trop honte d’avoir espionné Eléa comme un triste voyeur.

A son retour, ma belle brune reprit son attitude affectueuse et demanda même à un des amis de ma cousine de lui céder sa place auprès de moi à table. J’en étais ravi.

Tard dans la nuit chaude, tout le monde décida d’aller se coucher et je fis de même. Raccompagnant Eléa sur le pas de sa porte, je tentais une attitude plus câline en l’embrassant, ce qu’elle accepta, me rendant même un peu de tendresse dans son baiser sur ma joue mais, tourna ensuite les talons et dans un grand sourire, entra dans sa chambre dont elle ferma la porte à clef. Le message était aussi clair que déconcertant.
Entrant à mon tour dans ma chambre, j’attendis quelques minutes avant de ressortir par la fenêtre en sautant sur la pelouse. Quelques pas plus loin, je me trouvais à nouveau sur mon perchoir, honteux et amoureux.
La belle n’était pas encore visible de la fenêtre. Sans doute était-elle en train de se déshabiller dans le petit cabinet de toilette attenant à cette chambre car de la lumière en sortait.

Après des minutes qui me semblèrent infinies, Eléa apparut dans la même tenue que la veille mais cette fois avec un tanga bleu pâle en dentelle lui barrant les fesses et soutien-gorge de la même teinte faisant pigeonner ses seins d’une manière affolante. J’en étais certain, ce n’était pas la lingerie qu’elle avait portée dans la journée. Elle avait donc enfilé cet ensemble pour son seul plaisir et cette idée m’affola car je compris que j’assistais à une mise en scène destinée à lui donner du plaisir. Elle tenait d’ailleurs dans sa main une petite boule blanche dont je devinais rapidement qu’il s’agissait aussi d’une pièce de lingerie.

Lentement, elle s’allongea sur son lit et resta immobile quelques secondes. Comme la veille, sa main droite devint ensuite active et commença à masser son sein gauche. Mieux que la veille, je pouvais admirer ses seins qui, bien qu’elle fut allongée, tenaient en l’air avec une audace incroyable. Le blanc de son bronzage les rendait éclatants dans la pénombre et j’avais envie de sauter par la fenêtre pour aller les prendre dans ma bouche et en tester la fermeté. Ses tétons dressés semblaient d’ailleurs supplier qu’un homme vienne s’en occuper…

Se passant parfaitement de moi, elle commençait à gémir tout en pinçant un peu le bout de ses seins entre ses doigts. A chaque pression, son bassin se tordait et elle serait les jambes comme pour écraser son clitoris sans avoir à le toucher.
Alors que le bout d’étoffe avec lequel elle était apparue était toujours coincé dans sa main gauche, elle commença à caresser son slip de la main droite.
Connaissant visiblement très bien son anatomie, elle faisait glisser ses doigts de sa fente vers son bouton puis l’inverse, toujours par-dessus le tissu qui commençait à s’humidifier.

Accélérant encore, elle laissa sourdre de profonds soupirs et même prononcer des mots dont je ne pus comprendre le sens. Son corps semblait possédé et encore une fois, j’avais du mal à reconnaître la jeune fille bien éduquée dans cette furie folle de sexe.
De mon côté, comme la veille, j’avais sorti mon sexe qui ne tenait plus dans mon boxer mais tâchais de ne pas y toucher pour faire durer le plaisir.

De l’autre côté de la fenêtre, Eléa était déchaînée et sa main enfonçait désormais le fond de son slip à l’intérieur de sa fente. Après plusieurs passages de ses doigts, le tissu trempé entrait complètement dans son jeune vagin et les petites lèvres se refermaient dessus comme une bouche gourmande. De temps à autre, elle tirait sur l’élastique de la ceinture afin que le tissu tendu vienne écraser son clitoris puis, replaçant le fond dans son sexe chaud, elle recommençait ses va et viens.

Follement amoureux de cette dépravée pourtant si fraîche et distinguée, je la vis enfin se dresser sur ses genoux et se diriger vers le pied du lit. Sur l’une des boules en bois de ce pied de lit, elle installa la culotte qu’elle tenait depuis le début de sa masturbation. Le fond bien tourné vers elle, elle se pencha et se mit à le sentir de longues secondes puis à le lécher, continuant à se masturber au travers du tanga qu’elle portait.

Son corps fut alors pris de soubresauts et les coups de bassin qui s’opéraient semblaient envoyés par un sorcier. Encore une fois, elle prononça des mots inintelligibles mais qui paraissaient concourir à son plaisir en décuplant celui-ci.

Saisissant ma queue, je décidais de jouir en même temps qu’elle, ce que je fis avec délectation, pris à nouveau de ce vertige déjà connu.
Je retournais ensuite dans ma chambre, abasourdi.

…………


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
La naissance d’un fantasme (lingerie) Chapitre 1
La naissance d’un fantasme (lingerie) Chapitre 3
La naissance d’un fantasme (lingerie) Chapitre 4
La naissance d’un fantasme (lingerie) Chapitre 5
La naissance d’un fantasme (lingerie) Chapitre 6


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe illustreehistoire de sexe gang banghistoire de sexe asstrhistoire hard de sexehistoire herotiquehistoire erotique vraipremier trio amateurhistoire de sexe entre freresrecit erotique voyeurstreap pockerhistoire erotique belle mereaventures matureshistoire de sexe violebaise femme marieehistoires tabouehistoire de sexe hardcorerecits xhistoire de sexe maturehistoire de sexe tantehistoiregayexhibition de ma femmerecits gayhistoires gays gratuitescouple soumishistoire de sexe en vacanceshistoire de sexe xxx.comhistoire de sexe avec ma femmehistoire de sexe coquinehistoire erotquehistoire coquinehistoire de sexe premiere foishistoire vrai erotiquepetite histoire de sexesucer un mecpremiere fois echangistewebcam gratuitehistoire de sexe a la plagehistoire erotique.orghistoire de sexe avec cousinecoquine exhibhistoires de fesseesma femme candaulistehistoire de sexe femme maturehistoire de sexe zoophilerecit erotiquesma femme suce un blackbaise a la campagnepremier candaulismenouvelles erotiqueshistoire de sexe entre frerespute offertedepucelage vaginalcouple erotiquejeune puceau nucouple erotiquehistoire herotiquehistoire sexrecit erotique voyeurhistoires erotiques gaycandaulismesrecits gayerotique couplerecit porno incestehistoire de sexe illustreesconcours masturbationexhib au travailscenario erotiqueetudiante coquinerecits de fesseessex erotiquesoumise puniehistoire erohistoire de sexe entre cousinhistoire de sexe mamiehistoire de sexe drolehistoire erotique lesbiennemassage exitantrecit pornographiquehidtoire de sexehistoires sexe