Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Rencontre spéciale pour un jeune mâle dominant 3

Audrey, une fois accepté le fait que cet étalon est le neveu de son mari, ne se retient plus et profite de ce mâle exceptionnel. Mais il faut souffrir un peu pour atteindre le Nirvana. Le summum est atteind quand il la sodomise avec son pal hors gabarit.

Proposée le 26/09/2019 par mlkjhg39

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme dominée
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Le mâle dominant a un rendez-vous avec un couple. Mais pour une fois, ce sera très spécial pour lui. 3

Audrey gifle avec violence Claude mais se repend vite de sa réaction et enlace son neveu dans ses bras.
Elle sent contre sa cuisse le mandrin gluant se mélanger aux trainées de foutre qu’elle expulse de sa chatte à chaque contraction de ses muqueuses.
Tel un phénix, la chose flasque renait de ses cendres au contact de la peau de sa mère et reprend de la vigueur avant d’être coincé dans son entrejambe.
-Mais que…

Suite.
-Pardonne-moi ma tante mais je ne peux rien y faire, tu es trop bandante !
Et vlan, une deuxième baffe.
Son mari la regarde, il rebande lui aussi.

- Ne fais pas ta mijaurée, tu en crèves d’envie de branler cette grosse bite !
Il rajoute à l’attention de son neveu:
- Allez salope, dit lui que tu veux qu’il te baise, petite garce, j’attends… Et toi Claude, tu peux faire d’elle ce que tu veux !
Audrey a les larmes aux yeux, elle voudrait s’enfuir mais la barre entre ses cuisses agit comme un aimant.

-Au diable les convenances !

Elle tombe à genoux et approche sa bouche de la bite, l’ouvre le plus grand possible et gobe le gland démesuré. Elle tète difficilement le chapeau de ce beau cèpe noueux, en lèche la peau si fine, sa langue en agace le frein. La tête du champignon se fraie un chemin dans sa bouche déformée par le colosse de chair.
Il grogne de bonheur et entend comme dans de la ouate les questions de son oncle.

-Tu dois avoir du succès auprès des femmes ? Et depuis quand tu fais le gigolo ?
Il répond d’une voix chevrotante tellement sa tante s’active avec acharnement sur son organe.
-Pour les femmes, il est vrai que depuis quelque temps, j’ai l’embarras du choix. Pour la deuxième question, j’hésite à répondre… Oh et puis zut ! Au point où on en est ! Un jour Léna est rentrée dans ma chambre, elle vous avait surpris en train de vous envoyer en l’air et ça l’avait tellement chauffée qu’elle a sauté sur mon lit, arraché le drap et tiré sur les jambes de mon pantalon de pyjama.
C’est là que j’ai réalisé que j’avais entre les jambes un piège à filles. Elle n’en revenait pas de ce qu’elle avait découvert et elle a voulu savoir si la machine était en état de marche.
En un rien de temps, elle m’a fait bander comme un taureau et je n’ai pas tenu plus d’une minute avant d’envoyer la purée. Je crois que ce jour là fut celui où j’ai eu ma plus grosse éjaculation, je n’arrêtais pas de me vider. Elle a passé ensuite une partie de la nuit à se doucher, nettoyer le tapis et à essayer de sauver ses habits complètement souillés.

-Décidément, le coupe Audrey, on est une sacrée famille de dépravés ! Même ma fille…

Claude reprend ses explications :
-Ensuite, on se donnait du bon temps jusqu’au jour où pour se venger de quelques abrutis, elle m’a amené dans cette maison où il y avait un anniversaire et où j’ai tronché toutes les poufiasses présentes devant leur petit ami.
Depuis, ma réputation est faite et de fils en aiguille on en est arrivé à cette situation scabreuse. Oh ! Doucement Audrey… je t’aime!!!
Il l’aide à se relever, l’enlace et pose les lèvres sur les siennes, sa langue cherche et se noue à celle de sa tante qui fond littéralement entre ses bras.

-Comme tu es belle Audrey!
Sa bouche cherche les seins et en lèche les bouts qui commencent à durcir, il les tête à tour de rôle comme un nouveau-né cherchant le lait, faisant saillir les mamelons au maximum.
Elle mouille comme une folle, déchirée entre la honte et le plaisir mais sait déjà qu’il pourra tout lui demander, tout lui faire.
Pierre aime bien voir sa femme se faire saillir par un autre mâle, et là c’est encore plus jouissif.
Sa pute de femme va dérouiller sous le joug d’un amant exceptionnellement bien monté et qui en plus est son neveu. Le summum de la luxure !!! Il ne peut se retenir :
-Maintenant prends le cul de ta tata chérie, elle adore ça!!!

-Je veux bien, l’encourage Audrey, mais fais gaffe de ne pas me déchirer avec ton engin monstrueux!
Claude jubile, victorieux et dominateur, pour une fois ce sera lui qui donnera des ordres et dominera. Il susurre à l’oreille de sa tante :

- Tu vas comprendre ce que c’est que de se faire enculer par son propre neveu !
Il l'embrasse sur la bouche, lui donne sa langue, la caresse avec amour avant de lui faire faire un demi-tour sur elle-même et commence à lui caresser le cul.
Il insinue un doigt puis deux qui ouvrent la voie sans problème entre ses fesses, le mari s’est rapproché et œuvre pour la communauté.
Dans la main droite il entretient l’érection de son neveu et de la gauche doigte avec ardeur la chatte de sa femme qui lui donne sa bouche à embrasser.
Il n’y a plus honte ni gène, il ne reste que l'excitation un peu douteuse de deux hommes devant une belle femme offerte.
Claude embrasse les épaules de sa tante pendant qu’il présente son défonce-cul devant l’orifice fripé.
Il la tire par les épaules pour qu’elle se cambre pendant que Thomas dirige l’épais bélier vers son objectif. Claude s’enfonce sans coup-férir entre les reins de sa tante comme une lettre à la poste.

-Putain tata, on voit bien que tu n’es pas une oie blanche ! Ça rentre tout seul !

Il lui a à peine arraché un petit cri qu’elle n’a pu retenir.
Elle pleure un peu de honte en réalisant le tableau qu’elle montre à Sophie ; Un homme qui encourage son neveu à sodomiser sa femme, mais elle aime trop cette énorme bite incestueuse qui la défonce maintenant sans ménagement.
Elle ne peut plus se retenir de crier face à son mari sous la violence des coups de boutoir de son neveu. Elle jouit devant les deux hommes de sa vie comme la dernière des salopes.

Claude se retire, exténué après un tel exercice et s’assoit sur le bord du lit.
Mais Audrey ne l’entend pas de cette oreille, elle s’approche du pic toujours dressé et souillé pour avoir un peu de rab. Elle saisit à pleine main le gourdin avant de le faire disparaître dans ses entrailles. La cavalcade est difficile car la longueur inusité de cette teub l’oblige à une sacrée gymnastique pour en astiquer le plus possible.
Claude ne peut bientôt plus se retenir :

-Aaahhh ! Je vais jouir... Tu es une diablesse Audrey !
Elle est assise sur lui, l’énorme bite est à l’air libre entre ses cuisses et elle la branle pour en faire sortir le jus.
Elle regarde fièrement avec un air de défi son mari qui s’est approché pour assister au spectacle et
lui propose comme si cela allait de soi :

-Il est prêt à gicler… Tu ne veux pas en profiter ?

Claude n’en croit pas ses yeux et ses oreilles. Pas dégouté du lieu ou a trainé la bite, son oncle se saisit de sa queue prête à cracher et l’engouffre dans sa bouche. Il suce et branle la lance qui ne demande qu’à se vider.
Même si Claude voulait se retenir, il ne le peut plus et gicle…gicle…
Son sexe raidit envoie une quantité impressionnante de sperme au fond du gosier de son oncle qui se gave de l’élixir blanc n’en perdant pas une goutte. La semence s’écoule dans sa gorge, il savoure le goût suave et légèrement âcre de cette liqueur dont il se délecte.

Un peu plus tard, Audrey est sous la douche. Claude la rejoint et la prend une nouvelle fois, debout. Elle s’appuie à la paroi et le laisse la piner avec ardeur en fixant du regard son mari, que semble exciter la vigueur exceptionnelle de son neveu. Comment peut-il encore bander après ses exploits précédents ?
Claude ne la ménage pas et accélère ses coups de reins en se retenant pour ne pas glisser des deux mains aux seins de sa tante. Il la traite de salope, de pute, de femme à bites devant son mari qui se branle en la regardant se faire mettre par ce gamin chétif qui cache bien son jeu, mais il admire les capacités sexuelles de ce petit con qui baise comme un étalon.
Claude la travaille en rythme, la pénètre au plus loin qu’elle peut en supporter, se retire à la limite des lèvres vaginales avant de replonger à nouveau dans la chatte offerte.
Audrey a les larmes aux yeux, elle aime son neveu d'amour maternel et de celui d’une amante pour son amant. Elle coule comme une fontaine, ne se préoccupant plus comment elle en est arrivé à une telle déchéance, au péché ultime. De la perversité de l’acte mais dont à l’avenir, elle ne pourra plus se passer.

-Tata, je jouis pour toi !

A ces mots, elle tourne la tête et admire son neveu qui jouit en elle. Elle l’embrasse pendant qu’il se vide les couilles si généreuses. Elle râle de plaisir et de joie. Quand enfin il se retire, elle serre le périnée pour expulser le sperme de son vagin qui se dilue sous les jets d’eau et finit dans le bac à douche avant de disparaître dans le siphon.

Ils sont prêts à repartir, à rejoindre la maison familiale. Elle ne pense qu’à une chose, à revivre encore une fois cette expérience contraire aux bonnes mœurs. Et au point où ils en sont, leur fille sera si elle le désire, la quatrième roue du carrosse…
Vivement ces prochains jours………………………


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Rencontre spéciale pour le jeune mâle dominant
Rencontre spéciale pour un jeune mâle dominant 2
Deux cougars pour le jeune mâle dominant
Deux cougars pour le jeune mâle dominant 2
Deux cougars pour le jeune mâle dominant 3


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe milfhistoire de sexe vraicocu soumismassage exitanthistoire de sexe roman photoil baise sa niecehistoire de sexe au lyceehistoire erotique xpremiere experience candaulistepetite histoire de sexeerotisme gratuithistoire de sexe jerem 19cam gratuitesje baise ma belle-merehistoire herotiquerecit triolismehistoire gros seinsforum recit erotiquehistoire de sexe illustreeescort de luxecomment je suis devenue une putainsexe entre potehistoire de candaulismerecit histoire de sexehistoire de:sexehistoire de sexe harderotique toulousehistoire de baisehistoire de sexe beurettehistoire erotique ma femmehistoire de sexe premiere foishistoire de sexe pervershistoire de sexe de femmehistoire drole de sexehistoire de sexe docteurfessee erotiquemon histoire de sexehistoire de sexe hardcorelecture ero en ligneencule par surprisehistoire de sexe maman et filshistoire de sxesado maso francaishistoire de sexe et soumissionhistoires libertineswww candaulismepremier fistlactation erotiqueestheticienne lesbiennehistoire de sexe gratuithistoire de sexe a la campagnehistoire de sexe de femmeelle suce son gendrehistoire de sexe mere et fillesexe exibhistoire de sexe avec ma belle merestory erotiquelesbiennes sadohistoire de sexe menuhistoire erotique massagerecit homme soumisbaise ma belle merehistoire de sexe film streamingphoto erotiqhistoire erotique orgrevebebe erohistoire de sexe filmrecit salopehistoire de sexe a lireje baise ma coiffeusemaman aime ma bitehistoire de sexe couplehistoire de sexe triosmes histoire de sexerecit lesbiennerecit erotique voyeurhistoires de cul en famillerecit histoire de sexehistoire de sexe interraciallactation erotiquehistoire de sexe putehistoire:de sexehistoire de cougarpremiere fois echangistebranlette publicdoigtee dans le bushistoire de sexe arabehistoire sexe soeurhistoire de sexe lyceecandaulisme interracialhistoires coquineshistoire erotique travestihistoire erotique belle soeurhistoire de sexe illustreehistoire de partouzehistoire sexe tantehistoire de sexe avec ma soeurhistoire de sexe brutaldepucelage anal gay