Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Mon voisin

Ne fuiez pas si l’intro vous parait longue, je veux mettre les choses dans leur contexte il y aura croyez moi une grande part de croustillant dans mon récit, cela s’est passé voilà presque 10 ans, mais je veux aussi dire que nul n’est à 100% hétéro même si l’aventure ne dure qu’une nuit.

Proposée le 1/10/2019 par jpbe01

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: HH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Je venais d’emménager dans une nouvelle maison depuis peu, la maison à coté était à louer, elle n’est pas restée longtemps vide, un samedi matin deux camions de déménagement sont arrivés.

Comme je suis un peu curieux je regardais qui allait être mes nouveaux voisins, en fait c’était un garçon dans la petite trentaine qui emménageait, beau jeune mâle cheveux très courts, barbe de trois jours comme c’est la mode, il portait un jeans taille basse et un T-shirt pour tout dire il était vachement sexy, et je me régalais déjà de sa vue.

Vous l’aurez deviné je suis Gay, mais célibataire, juste quelques aventures sans lendemain, mais ce garçon ma faisait flipper je n’attendais qu’une chose mieux le connaitre et ………

Le samedi suivant je fis enfin sa connaissance il se prénommait Alain comme je l’ai dit superbe garçon, je l’ai invité à prendre l’apéro pour en connaitre plus sur lui, pour cette première rencontre je ne tentais rien.
Il me racontât sa vie sans détours, franchement, sa famille, son boulot, ses hobbies je fis de même pour moi, le courant passait très bien mais il aimait les filles à 100%, je ne lui dis pas que moi j’aimais les garçons à 100%, je ne voulais surtout pas le faire fuir.

Nos liens devinrent de plus en plus forts, nous dînions presque tous les soirs ensemble, il me racontait qu’une telle ou une autre le faisait flipper, jusqu’à ce qu’un soir il me pausât la question

- Tu ne ma parle jamais de tes conquêtes
- Je n’en ai pas
- Tu dois quand même voir des filles qui te plaisent que tu aimerais baiser
- Je vais t’avouer maintenant que nous plus intimes je suis Gay
- Ho bin ça je n’aurais jamais cru, mais ne tracasses pas je veux te garder comme ami, confident, mais n’espère rien de moi, et n’aie jamais un geste déplacé vis-à-vis de moi ok ?

- Rassure-toi je ne me sens pas l’âme d’un violeur je tiens trop à notre amitié

Quelque temps plus tard il me proposât d’aller à la piscine, moi de suite d’accord, enfin le voir presque nu, le pied, le grand jour arriva j’étais tout émoustillé, mais quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’il entra dans la même cabine que moi, j’allais le voir nu.

Un superbe torse légèrement velu, un pubis très poilu avec une colonne de poils lui montant jusqu’au nombril, j’adore, mais le meilleur fut une magnifique queue courte mais épaisse reposant sur une belle bourse ronde et remplie je devais faire un gros effort pour ne pas bander, lui très nature comme toujours.

Nous allions nager une fois par semaine et chaque fois je me régalais de la vue se son corps, de son sexe, maudissant le fait qu’il soit hétéro.
Un soir ou nous devions diner ensemble, il vint accompagner d’une fille.

Je te présente Sylvie une nouvelle collègue depuis deux mois.

Enchanté mademoiselle.

T’es pas fâché que je l’aie invité, mais je voulais te faire la surprise

Tu parles d’une surprise, l’homme que je désirais plus que tout me présente une meuf

Quand nous dinions chez lui elle était chaque fois la, je me dis houlà il est accro.

André nous allons nous marier Sylvie et moi, veux-tu être mon témoin ?

Je failli m’étrangler il me demandait d’être le témoin de son mariage, un peu de mon monde s’écroulait

Bien sûr que j’accepte et c’est prévu pour quand ?

Dans un mois, tu es content au moins

Bien sûr, trop heureux que tu ais pensé à moi

Tu sais que nous sommes plus que voisin, presque frère, et deuxième surprise on ne déménage pas

Mon Dieu, j’allais les voir ensemble tous les jours à côté de chez moi.

Mais ne te tracasses pas rien ne changeras entre nous, les souper, la piscine, le ciné.

Ouf j’allais encore le garder un peu pour moi.

Le jour du mariage arriva, j’étais au bord des larmes, pas de joie, mais de tristesse, mais je devais faire semblant que mon ‘frère’ se liait à une femme.

T’as l’air tristounet Dédé t’es pas content pour moi

HO que si je te souhaite tout le bonheur du monde, tant que tu ne m’oublie pas

Je ne saurai jamais te tourner le dos, ni t’oublier.

Les mois, les années passèrent, lui toujours comme avant vis-à-vis de moi, elle indifférente, je dirais même jalouse de notre amitié.

Et puis un soir, Alain vint sonner à ma porte, une tête à faire peur les yeux rouges il avait dut pleurer des heures, enfin il était dans un état épouvantable.

Que t’arrive t’il tu as eu un accident ?

Non pire Sylvie est partie, elle me quitte pour un autre

J’ai eu du mal à cacher ma joie, enfin il était à nouveau seul, j’essayais de le consoler avec quelques paroles de circonstance.

Merci tu es vraiment un pote, mon petit frère

Je serai toujours là pour toi tu le sais

Elle ne m’a jamais apprécié, elle me voyait comme un concurrent et pourtant Dieu m’en soit témoin je n’ai jamais tenté quoique ce soit vis-à-vis de toi, surtout te sachant marié

Je le sais et je ne t’en estime que plus tu es un mec formidable

Arrête je t’aime tu le sais et jamais au grand jamais je ne veux détruire cette amitié à cause du sexe

Dis-moi, je peux dormir ici ? je n’ai pas envie de rentrer seul chez moi et de dormir dans ce lit vide

Bien sur mon lit est pour toi je vais dormir dans le divan

Pas question moi je dors dans le divan

Bon on ne va pas se disputer pour le divan tu as confiance en moi alors on dort tous les deux dans mon lit mais moi je dors à poils

Moi aussi, et puis nous nous sommes déjà vu des tas de fois nu

Bien allez dodo, si tu veux prendre une douche ou un bain tu sais ou c’est

Ok petite douche et au lit, tu es vraiment un super mec, merci Dédé.

Ces mots me touchèrent profondément, j’entendis le bruit de la douche, et je l’imaginais nu ce superbe mec nu.

Il entra dans la chambre en s’essuyant il laissa tomber la serviette et je pus l’admirer à nouveau, il se coucha à coté de moi, je sentais la chaleur de son corps et le parfum du bain douche, je ne bougeais pas d’un centimètre trop peur de le choquer par un geste involontaire.

Pour moi impossible de dormir, j’avais à mes coté l’homme que je désirais le plus au monde nu dans mon lit.

Après quelques minutes, sa main pris la mienne et il la posa sur son sexe bandant et dur comme du bois, je fis un petit bruit tant j’étais étonné

Bin alors tu vire Gay ou quoi (je ne savais que dire)

Je veux connaitre ça aussi faire l’amour avec un mec

Écoute si c’est par dépit ou vengeance vis à vis de ta femme restons en la

Pas du tout je suis hétéro mais toi tu m’attires je ne sais pas expliquer tu me plais

Et ma première et sans doute seule expérience avec un mec je veux que ce soit avec toi

Hooooo joie, plaisir, je tremblais de joie, d’excitation, de bonheur, cet homme merveilleux s’offrait à moi
.
Je pris sa bouche goulument l’embrassant comme un fou, mes larmes coulèrent.

Tu pleures

Oui mais de joie, tu ne peux pas imaginer comme je te désire depuis tant d’années

Eh bien je suis à toi tout à toi cette nuit, je me livre corps et âme

Merci mon adoré

Je le caressais son torse velu ses poils si doux soyeux, mes mains s’handarissant

descendant de plus en plus bas sur son ventre plat et musclé et enfin sentir le bout de son sexe que je pris à pleine main, le caressant, ensuite sa bourse douce et bien ronde je la connaissait mais maintenant je la découvrais

Je descendis le long de son torse en l’embrassant le léchant, je m’arrêtai sus ses tétons les mordillant légèrement et la ho surprise il émit un petit cri de jouissance, je continuai ma descente m’attardant dans la zone de son nombril deuxième soupir de jouissance.

Enfin j’atteignis son sexe, dur, parcourut déjà de spasmes il n’avait plus joui depuis plusieurs jours, voir semaines, sa femme se refusant à lui m’avait-il confié.

Je léchai son beau gland bien décalotté, petits coups de langue, enfin je le pris en bouche, et commençai à le sucer goulûment, tout en branlant doucement sa tige, la-il gémissait très fort, sa queue se cabrait dans ma bouche, lui se cambrant aussi avec le reste de son corps maintenant il râlait, gémissait très fort, je sentais par les spasmes de son sexe qu’il allait jouir sous peu en effet après encore quelques suces sur son gland je reçu de fortes giclées j’avais du mal à avaler tant c’était puissant et en grandes quantité.

Lui avait pris entre temps mon sexe en main et le branlait dès sa première giclée dans ma bouche la mienne atterrit sur sa cuisse.
Ho bonheur, et nous avions la nuit devant nous

La suite sous peu et très chaude promis


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Plus qu'un voisin...
Le voisin d'en face
Mathilde se tape son jeune voisin (1)
Mathilde se tape son jeune voisin (2)
Mathilde se tape son jeune voisin (3)


Online porn video at mobile phone


recits intimescandauliste plagetante neveu sexehistoire de sexe maturehistoire de sexe comvieux suceurhistoire de sexe entre femmema cousine me sucerecits erotiqueje baise ma colochistoire de soumisrecit masturbationbaise au couventbixexuelhistoire de soumisehistoire de sexe drolebranle par une inconnuehistoire de masturbationhistoire de sexe a 3nouvelle histoire de sexerecit fesseehistoires gayrecit erotisuehistoire de sexe sauvagehistoire de sexe sans culottehistoire de sexe vecuebaise chez le dentistehistoire de sexe avec ma belle soeurrecit femme soumisehistoire de sexe ultra violenthistoire sexe boite de nuitsite histoire de sexehistoire cocuil fait enculer sa femmeles histoires taboushistoire de sexe gratuitehistoire de sexe film xhistoire de sexe en familleunion histoire de sexesexe entre voisinhistoiregayhistoire de sexe sans capotehistoire de sexe gay entre adoscunilingus erotiquehistoireserotiquespucelle sexeil baise sa niecehistoire erotique orgjeune fille sodomiseehistoire de sexe tabouhistoire de sexe d adohistoire de sexe groupehistoire de sexe godothistoire de sexe entre mere et fillevisite medicale coquinehistoire de sexe harry potterrecit femdompremiere fois club libertinexhibition sans culottehistoire de sexe a la fermehistoire de sexe baby sitterhistoire de sexe il prete sa femmehistoire de sexe mots cruhistoire de sexe mot cruexhib au magasinbranler par une inconnuehistoire de sexe pervershistoire vecue de sexehistoire de cougarrecit erorecit erotismehistoire gratuite de sexehistoire de sexe gros seinshistoire de sexe amateurhistoires de sexe menusexe chez le docteurrecit porno incesteenculer par sa femmehistoire de sexe vestiaire