Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

La première année en faculté de médecine du Mâle dominant. 2

Les quatres filles ont choisi, croient elles, un perdreau de l'année. Il faut maintenant en subir les conséquences car il se révèle être un étalon doté d'un instrument hors du commun. Et il a l'air de savoir très bien s'en servir.

Proposée le 8/10/2019 par mlkjhg39

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: Groupes
Lieu: Autres lieux publics
Type: Fantasme

-Ça ne va pas recommencer ! Je ne veux pas encore me mettre à dos tous les garçons de la faculté et devenir le point de mire de toutes les filles !
Qu’est-ce qu’il raconte ? Il se prend pour qui ? Nous nous regardons et décidons de l’entreprendre car malgré ses dires, il ne bouge pas d’un poil et sort une phrase en latin.

-Aléa jacta est ! Mais à vos risques et périls.

Suite.
Martine prend les mains de Claude et en glisse une sous son corsage et l’autre sous sa jupe pendant que Sandrine et moi nous chargeons de lui retirer son tee-shirt. Sa poitrine est aussi malingre que son visage est quelconque avec ces quelques poils qui se battent en duel. Nous nous attelons à son pantalon, débouclant sa ceinture et déboutonnant sa braguette.
Elisa et Evelyne viennent nous aider pour baisser son falzar et son slip noir déformé par une belle bosse sur le devant. Il respire un peu plus fort quand nous découvrons enfin son sexe.

Je suis un peu déçue car la verge qui pend entre ses cuisses a pratiquement la même taille que celle d’Akim. Vu son physique, c’est déjà exceptionnel mais je vais perdre mon pari.
Martine a retiré son haut et lui fait téter sa magnifique poitrine. Il a relevé sa jupe et glissé une main entre ses cuisses, écartant la petite culotte de dentelle pour malaxer une chatte toute lisse.
Martine mouille comme une folle quand il la doigte pendant qu’Elisa arrive à lui voler un baiser.
Je sens quelque chose déjà bien dur bloqué sous ma poitrine, quand je baisse les yeux je n’en reviens pas. Sa bite a pris du volume et de la rigidité. Je me recule un peu et sa verge jaillit à quelques centimètres de mon visage.

-Bon sang quelle queue ! S’exclame, ébahie, Elisa.
-Ça c’est de la teub ! Surenchérit Evelyne
-Un vrai bout de bois ! Souligne Sandrine qui s’est saisit du braquemard. Mais je défends mon bien.

-Eh les filles ! C’est moi qui l’ai choisi… Pas touche…

Un silence de mort s’est établi du coté des garçons.
J’ai maintenant une belle verge bien droite et bien tendue. Je la branle un peu et je me penche pour lui faire une bonne pipe, posant délicatement un baiser sur le museau mafflu avant de me la fourrer dans la bouche et de la sucer avec enthousiasme. Sa queue sent bon. Ma bouche peut à peine contenir son gland et à mon grand étonnement je sens sa verge encore grossir dans ma bouche.
Il donne un léger coup de reins pour s'enfoncer dans ma gorge mais je prends à deux mains sa hampe pour expulser ce monstre de ma bouche avant qu’il ne me fasse vomir.

-Ce n’est pas vrai ! Elle a encore grossie… Maintenant, elle fait dix centimètres de plus que celle d’Akim. Putain de merde, j’ai jamais vu une si grosse bite ! S’exclame Martine en se retournant vers les garçons tétanisés par l’apparition. Alors ! Vous disiez quoi tout à l’heure ?

Claude me tient la tête pour bien enfoncer sa queue au fond de ma gorge et j'adore çà mais les filles se battent presque pour prendre ma place. Bonne fille, je passe mon tour et filme les filles s’exercer sur ce phallus d’exception. Il a déjà battu trois records, la taille, la rigidité, la résistance aux caresses et sucions de cinq filles déchainées. Il ne reste plus qu’à attendre pour savoir s’il va faire un vingt sur vingt.
Nous nous escrimons presque dix minutes avant d’entendre enfin les paroles prémonitoires.

-Je vais jouir les filles… Gare à vous !
-Pas dans les yeux demande Elisa !
-Et si tu pouvais éviter de m’en mettre dans les cheveux ! Jette Evelyne.

Nous sommes toutes les cinq à genoux devant lui à attendre. Qui va-t- il honorer de sa liqueur ?
Il se recule un peu pour se branler, même sa main fait à peine le tour de sa teub.

-Aaahhh ! Vous allez être surprises les filles !

Une goutte suinte sur son gland violacé suivit ensuite d’un jet formidable de foutre qui s’élève et passe au dessus de nos têtes. Il dirige sa lance d’une main sûre. Les jets se suivent, interminables et nous couvrent l’une après l’autre de son foutre épais. Je n’ai jamais vu ça ! Il y en a autant par terre que sur nous, nos cheveux, nos visages, nos habits sont constellés de son abondante jouissance.
Les quatre mousquetaires, dégoûtés, quittent la salle nous laissant avec d’Artagnan et sa rapière.

-Putain quel mâle ! S’extasie Martine.
-Comme queutard, il se pose là, Claude. Je comprends mieux ce qu’il a voulu dire tout à l’heure ! Reconnait Elisa.
-Oui, ils sont partis la queue entre les jambes en voyant un tel exploit, c’est le cas de le dire ! Annonce Martine.
Nous explosons de rire à sa remarque quand nous réalisons que Claude n’a pas débandé.
J’attire leur attention en grommelant :

-Mais putain ! C’est qui ce mec ?
-C’est vous qui l’avez voulu les filles ! Mais maintenant que vous avez commencé, il faut aller jusqu’au bout. Je vous ai dit que je suis libre jusqu’à midi et il n’est que 10h30…

Il ne doute pas de lui le petit con… Nous sommes cinq chaudasses à contenter. Il ne croit quand-même pas nous sauter toutes ?
Nos regards s’attardent sur cet endroit précis de l’anatomie de Claude où se dresse fièrement le membre énorme.

-Que vous arrive-t-il ? Vous n’avez jamais vu un homme qui bande ? Vous n’aimez-pas ?
-Oh mon Dieu si ! Mais ça va me changer de celle de mon petit copain. Lui explique Elisa…
-Ah bon, sourit Claude, tu verras que tu vas apprécier.
-Je n’en doute pas, mais la sienne est beaucoup plus petite.
-Les joies de la découverte. Vous allez vous régaler.

A ce signal. Il glisse ses mains dans les décolletés de deux filles pendant que d’autres touchent à nouveau son engin pour le masturber.
Quand il pose ses lèvres sur les miennes pour m’embrasser, je ne le repousse pas. Ce doux baiser est le coup d’envoi d’une partie de baise à la fac comme nous n’en avons pas encore connue.
Nous retirons nos vêtements pour être plus à l’aise.
Je m’assieds sur le coin d’un bureau et il repousse les autres filles pour se mettre entre mes cuisses. Je suis nue, excitée et impatiente de recevoir son engin. Il m'embrasse avec fougue et descend vers ma poitrine pour me bouffer les tétons tout durs. J’adore ça et mouille abondamment en me suçant les doigts.
Il me prend le con à pleine main et excite mon clitoris d’une main experte. Je me tends vers lui le suppliant de ne pas arrêter. Sa main glisse entre mes fesses et cherche mon cul voulant y rentrer.
Je n'ai jamais permis à quiconque de rentrer par là mais je me laisse faire quand il introduit un doigt et me branle le fion.
Mais les filles décident de se mêler à la partie. Martine le repousse et prend en main sa teub pour la diriger vers ma chatte que caresse Elisa. Evelyne et Sandrine se sont saisi chacune d’une de ses mains pour qu’il caresse leur chatte.
Elles se caressent les seins entre elles, tirant les bouts devenus énormes, s’arrachant des petits cris. Avec deux doigts, Claude décalotte les clitoris pour les doigter. Sandrine sort un gode de son sac pour se l’enfoncer dans le petit trou.

-Regardez comme elle bouge son cul cette salope, fait remarquer Evelyne.
Je ne sais plus où j'en suis depuis qu'il me fouille la rondelle, j'ai vraiment envie qu'il aille plus loin, je veux sentir sa queue au fond de ma chatte, même si j'ai un peu peur de sa grosseur.

A suivre…


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
La première année en faculté de médecine du Mâle dominant.
La première année en faculté de médecine du Mâle dominant. 3
La première année en faculté de médecine du Mâle dominant. 4
Le nouveau mâle dominant de la meute 1
Le nouveau mâle dominant de la meute 2


Online porn video at mobile phone


les seins de ma voisineil baise sa niecehistoire erotique incestehistoire vecue de sexehistoire de sexe vraihistoire de sexe illustrepremier fist analil offre sa femme a des inconnushistoire sexe cocusecretaire salopehistoire de sexe doctissimosexe en groupehistoire de sexe torrentdepucelage garconhistoire de sexe orgieerotiqehistoires vraies de sexehistoire de sexe nethistoire de sexe 69histoire de sexe homme soumisil encule sa tanterecit soumisehistoire de sexe milfhistoire de sexe imagerecits candaulisteshistoire de sexe vecuessado maso francaishistoires de lesbienneshistoire de sexe streamingrecit porno hardrecits erotiquepremiere experience candaulistelesbienne erotiquehistoire de sexe entre mere et fillehistoire de sexe medecinecrits erotiquesbaise entre voisinhistoire reelle de sexehistoire de sexe masturbationhistoire de sexe ma mereil baise une inconnuhistoire de sexe avec imagesex voisinehistoires de sxehistoire hard de sexesoumis a ma femmebranlette piscinehistoire sexe adohistoires gayshistoires gayswebcam coquinhistoire de sexe audiohistoire erotique xrecit erotiquetante chaudehistoire de sexe avec mon beau pererecits hdsrecit erotique lesbienhistoires sexessexe pucellecousine coquinehistoire erotique violmec suce mechds recithistoire de sexe femme de menagerecit eroticcaresse dans le buscandaulisme hardhistoire de salopehistoire/de/sexesexe erotiquetante et neveu baisehistoire erotique gayhistoire erotique.orghistoire sexe gayhistoire de sexe avec belle merewww histoires de sexehistoire de sexe incestehistoire de sexe travestisrecits trashhistoire erotique.orghistoire depucelagesexe histoireshistoire de sexe echangesodomise par surprisesexe exibitionvisite medicale nuhistoire de sexe brutalsexe en camping carhistoire de sexe premiere foistransexuelle activema femme enculeehistorie de sexehistoire de sexe nethistoire de sexe interdithistoire de sexe asstr