Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Luna et l'insaciable désir

Cette histoire est celle d'un jeune homme sans expériences qui décide de téléphoner à une escorte transsexuel, Luna. Par la suite, ce récit décrit ma première expérience sexuelle. Je ressors partagé entre peur et excitation, moi qui découvrit le plaisir au travers du danger et de la soumission ..... Merci.

Proposée le 14/10/2019 par FH

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Homme dominé
Personnages: FH
Lieu: Hôtel
Type: Fantasme

Ce récit est celui de ma rencontre par une escorte transsexuelle. Cela s'est produit pendant mes vacances d'été, à Paris. Je n'avais jamais eu de relations sexuelles avec une prostituée, je trouvais même cela dégradant. En fait, je n'avais même jamais eu de relations sexuelles, j'ai assez peu de succès avec les filles. Ma vie sexuelle se contentait à des séances de masturbations. A 24 ans, cela me pesais énormément, de ne jamais avoir pu partager ce plaisir avec quelqu'un d'autre. Je regardais de temps en temps des profils sur des sites d'annonces d'escorte, et parfois par curiosité je surfais dans la catégorie transsexuelle. Un profil retenu particulièrement mon attention, celui de Luna. Une magnifique blonde d'1m80, une poitrine de rêve et un pénis de 23 cm. Ces photos me troublaient énormément, il était impossible de suspecter, son statut de créature du 3 ème genre.

Les commentaires sur sa page étaient dithyrambiques, beaucoup vantaient la taille de son pénis ainsi que sa vigueur.
Je saisis mon téléphone et commença à composer le numéro, il était 14 heures. Après réflexion, je me décide à poser mon téléphone puis de me masturber en regardant un porno.
La semaine suivante je retourna consulter le profil de Luna. Cette femme à quelques chose qui m'attire, je dois absolument la rencontrer. Afin de me décider je ne me suis pas masturbé depuis 4 jours, je suis du matin au soir en érection, mon désir est si fort que je passe à l'acte, cette fois je prend mon téléphone et j'appelle Luna.

Au téléphone nous échangeons quelques mots, mais surtout l'heure du rendez-vous, ce sera 17h, luna ne travaille pas le soir.
Je suis anxieux pendant tous le trajet, j'ai peur quelle me trouve trop jeune ou pas à son gout et m'éconduise. Je retire de l'argent au distributeur, 200 euros, je n'ai pas l'habitude de me balader avec une telle somme, ce sera la journée des première fois.
En bas de son hôtel, je lui téléphone, elle me demande de monter. Je suis devant sa porte, j'ai peur, peur qu'elle ne me plaise pas ou que je ne lui plaise pas, je ne sais plus tout est confus.
Luna ouvre la porte, elle est magnifique, elle est en petite tenue. Son soutient gorge laisse deviner une magnifique poitrine, certes refaite mais généreuse.
"Bonjour Chérie, installe toi"
Nous démarrons une conversation, Luna me mets à l'aise, la pression retombe nous discutons de tout et de rien. Après quelques sourires gênés, elle me propose de commencer, je lui tends l’enveloppe avec le solde pour 1h.
Je n'avais jamais eu une érection aussi forte, mon pénis était clairement visible au travers de mon pantalon. Je me sentais tellement ridicule, elle avait du se demander ce que je faisais là.

Elle me demanda ce que je souhaitais, je lui dit que j'avais peu d’expérience, que je voulais quelques caresses avec du sexe oral. Et surtout que tous rapports devraient se faire avec préservatif. Je lui confia aussi que je n’étais pas très fan de la lingerie en général, je voulais que l'on soit tous les deux entièrement nues.
Je ne voulais pas de pénétration, ni pour elle, ni pour moi. Non pas qu'elle ne plaisait pas, mais je n'ai jamais eu de relation sexuel, je veux me réserver pour une personne rencontrée dans des conditions plus naturelles.
Elle sourie et me dit : "très bien chérie, je vais te faire découvrir les plaisirs du sexe".
Je me mis à rougir, je trouvais cette phrase très stéréotypée, alors que je recherchais un moment unique, quelque chose de spéciale.
Elle s'approcha de moi, me tendit un verre et me demanda quelle était mon plus grand fantasme. Je lui confia que mon plus grand fantasme était de me faire violer, d’être attaché et de totalement perdre le contrôle. C’était la chose la plus intime que j'avais pu dire quelqu'un et c'était à une parfaite inconnue. Je me sentais une seconde fois ridicule, ma voix tressautait, je parlais aussi un peu trop fort et trop vite. Je me reprit, seulement je n'avais jamais ressentis quelque chose d'aussi fort, mon corps trahissait un désir que je ne pouvais contenir. Elle ne faisait pas seulement réagir mon pénis, tous mon corps la désirait.
Pendant que j'enlève mes vêtements, je sens son regard sur mes fesses et mon pénis, elle me juge, mon pénis est déjà en érection. Je me demande si elle apprécie, si elle a envie de moi, de me faire l'amour. Je mon sur le lit, les fesses à l'air je me demande vraiment ce que je fais ici, je lui fait dos prés à me retrouver et à l'inviter à me rejoindre ....
Seulement je n'ai pas le temps de me retourner qu'elle se jette sur moi, son bras entoure mon bassin, elle me serre fort et mords délicatement mon cou. Elle me tourne et m’embrasse, je suis au paradis.
Après quelques caresse, elle retire son soutient gorge, je lèche ses seins avec vigueur pendant quelle sort son énorme pénis.
C'est la première que je vois un autre pénis et je suis extrêmement excité. Luna me propose de jouer un peu elle veux m'attacher ....

j’étais un peu surpris par l'aspect des menottes, elle ne ressemblaient pas à des menottes fantaisies avec de la fourrure mais à de vraies menottes telle que celles utilisées par des forces de police. Peu importe, j'étais tellement excité, mon fantasme allait en fin se réaliser, j'allais totalement perdre le contrôle. J’étais attaché à la tête de lit, je ne pouvais plus m'échapper, j'avais été clair, je ne voulais plus rien contrôler. Elle s’avança vers moi, et commença à sucer mon pénis, je ressentais le plaisir monter. Je n'allais pas tenir bien longtemps, j'étais sur le point d’éjaculer, d'avoir ma première jouissance avec une femme "différente". Puis d'un coup elle s’arrêta, elle commença à doucement se masturber, son pénis était énorme, je ne pouvais détacher mes yeux. Elle quitta quelques instants le lit, j’étais terriblement excité, je savais que j'allais connaitre la plus forte jouissance de ma vie, et que je n'oublierais jamais ce moment. Elle revenue avec un bâillon-boule, elle s'approcha de moi, et m'embrassa puis m'installa cet accessoire afin que je ne puisse plus parler. Elle me glissa quelques mots : "Chérie, tu me plais beaucoup, j'aime les hommes jeunes, je vais réaliser ton fantasme".
A la suite de ses douces paroles, je pensais qu'elle allait reprendre la fellation et me faire jouir, j’espérais qu'elle me ferais jouir plusieurs fois. En effet, seulement 20 minutes s'étaient écoulées depuis le début du rendez-vous.
Elle suça mon pénis puis s’arrêta une seconde fois, de nombreux spasmes tordaient mon pénis, je sentais que je n'était plus très loin du point de non-retour. Mon gland devait être très humide, mais je n’étais sur de rien avec le préservatif. D'ailleurs je gardait un œil sur son aspect, je craignait toujours qu'il ne cède, même si cela est rare je ne pouvais enlever cette idée de ma tête.
J'étais attaché, une magnifique transsexuelle tenait mon pénis entre ses mains, elle savait très bien si prendre. Elle fesait montée mon plaisir pour que j'atteigne la jouissance de ma vie. Seule quelqu'un qui avait un pénis pouvait s'en sortir aussi bien. J'étais heureux du choix que j'avais fait. Mais ma joie fut de courte durée.
Elle retira mon préservatif, peut être allait t-elle me faire jouir sur sa sublime poitrine, ou me masturber avec ses seins. Elle approcha ses lèvres de mon pénis puis me mordit délicatement la base de mon pénis. Ce n'était pas prévue et était à la limite des règles dictées en début de séance. Mais peu importe, je gémit faiblement et lui fit signe d’arrêter pour me donner bonne conscience. En réponse, elle remonta avec sa langue du bas de mes testicules jusqu’à mon prépuce en me regardant droit dans les yeux. Puis elle décalotta entièrement mon gland et le fit disparaitre dans sa bouche.
Cette fois elle brisa les règles fixées, après un bref moment de sidération je protesta énergiquement, je me débâtais fort avec mon corps et mes jambes. Je n'étais pas d'accord pour ça. Elle se mit à serrer fort mon pénis et dit :
"Doucement chérie, ça ne sert à rien de te débattre, tu m'appartiens. Prend ton plaisir avec moi, tu ne contrôle plus rien"
Je m'étais résigné, j'avais effectivement perdu le contrôle, je venais de prendre conscience que je m'étais offert à une inconnue. J'étais en position de faiblesse, je ne pouvais que 'en vouloirs à moi-même, que m’était il passé par la tête. J’étais peut être tombé sur la mauvaise personne, la mauvaise rencontre, sur une désaxée et je m'étais moi même mis dans cette situation, quel imbécile.

Mon pénis explosa dans sa bouche, je n'avais jamais éjaculé aussi fort, elle était elle même très surprise par la quantité de mon sperme. Luna était ravie et me lança :
"petit cochon je vais t'appendre à m'en foutre"
Elle lubrifia son pénis et mon anus avec mon sperme, j'étais terrifié et .... excité. Elle mit ses mains autour de mon cou.
A ce moment là, je ne savais plus trop ce qui allait m'arriver, elle serrait de plus en plus fort mon cou. allais-je mourir ? parlerais t-on d'un jeune homme retrouvé mort et violé dans une chambre d’hôtel. Je n'avais bien entendu parlé à personne de ce rendez-vous, qu'aller pensez-mes proches, mon employeur. Je devrais ressentir de la peur mais à la place je ressentais de l’excitation et un plaisir intense à chaque va et viens.
Elle n'avait pas respecté les règles, je savais très bien que je pouvais mourir, tout ca pour quelques minutes de plaisir. Mais elle en valait la peine, sur le moment je trouvais cela acceptable, de mourir d'abord pour son plaisir. Elle gémissait, je sentais les spasmes qui contractaient son pénis en moi. Je ne souhaitait sur l'instant, qu'une seule chose : jouir avant de perdre connaissance, je ne voulais pas mourir sans avoir connu une dernière jouissance.


Puis son pénis explosa en moi, elle se mit à gémir et relâcher la pression sur mon cou. Je sentais son pénis se débattre en moi, elle était en train de jouir, d'expulser sa semence en moi. Ses orteils étaient recroquevillés, elle avait les yeux fermés et le visage concerné par le plaisir qu'elle était en train de ressentir. Je connaissais bien cette sensation, elle avait eu un orgasme. Elle retira lentement son pénis de moi, et par la même occasion sa semence qui coulait sur la raie de mes fesses. Elle retira le bâillon bouche, je ne savais pas quoi dire. Je m'étais débattu pendant tout le rapport, mais à cet instant j'étais totalement vidé. Je fit finalement par lui dire:
"tu m'as violé, détache moi maintenant", les mots peuvent paraitre dur, mais pourtant je lui dis sur un ton apeuré et presque interrogatif. J'avais les idées embrouillées, mes sentiments étaient contradictoires. Comment pouvais-je être en colère contre une personne qui m'avais apporté la plus forte jouissance de ma vie ? De plus j’étais en position de faiblesse, attaché, entièrement nue avec sa semence en moi.

elle caressa mon torse sans me regarder directement dans les yeux et me dt :
"pardon, je ne voulais pas faire ça"
Elle savait qu'elle avait fait une énorme erreur, elle ne voulait pas me faire de mal ni nous faire prendre un risque inconsidéré en retirant nos préservatifs. Mais son désir avait pris contrôle de nos deux corps, j'étais peut être le seul à être attaché mais nous avions tous les deux perdu le contrôle de nos corps.
Elle me détacha, mon pénis était une nouvelle fois en érection, le sien aussi. Nous avions toujours un fort désir l'un envers l'autre. Je quitta le lit, sa semence, coulait le long de mes cuisses, mes jambes tremblaient, je tenais à peine debout. Je pense que j'étais en état de choc, mon corps était complétement déconnecté de mes pensées. Il avait perçu qu'un évènement inimaginable venait de se produire. Je pris une douche et me rhabilla. Luna s'excusa une nouvelle fois et me demanda et de ne pas porter plainte, elle me rendit mon argent.
Comme si j'étais en pilote automatique, je pris l'agent et lui dit merci.
Le lendemain de ma rencontre avec Luna, quelque chose avait changé, de nature anxieuse, je ne pensais que à notre rencontre. J'étais toujours confus, entre peur et excitation. Elle avait jouis en moi de force, mais j'avais aimé ça. Allais-je me décider à la revoir?

FH


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Louise, objet de désir
Luna m’a rendu infidèle


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe scatohistoire de sexe mamanhistoire de sexe frereles seins de ma cousinehistoire de sexesex erotiquehistoire de sexe a plusieurshistoire de sexe matureshistoire de sexe bourgeoisehistoire de sexe film xhistoire homme soumishistoires de sexhistoire de sexe ma femmehistoires de candaulismesexe entre voisinhistoires intimes.comsoumis a ma femmehistoire de sexe cuckoldhistoire de sexe unionhistoire de sexe en videohistoires de sexhistoire de sexe a la fermehistoire de secehistoire de sexe filmhistoire de sexe femme de menagehistoire sexe en famillerevebebe recihistoire de sexe avechistoires erotiquebander chez l'osteopatheje baise ma vieille voisineil encule sa tantehistoire de sexe vecuehistoire gaymon pere baise ma copinehistoires erotiques orghistoire de sexe chaudvierge depuceleedressage de putehistoire erotiquerecit sodomiehistoire.erotiquehistoire de lesbiennehds sexehistoire de sexe cuckoldrecits erohistoire erotique gayhistoire salopehistoire de sexe avec ma fillehistoire de sexe entre mere et fillehistoire de sexe gros seinhistoire de sexe chez le medecinil baise sa colochistoire cocuhistoires tabouhistoire erotiqurhistoire erotisuerecits etotiqueshistoire de sexe adulteresodo surprisehistoire de sexe avec imagerevebebe histoirehistoire de sexehistoire caudaulistehistoires gays gratuiteshistoires gayshistoire sexe mere filshistoire de sexe de coupleje sodomise ma voisinerecit salopehistoire de sexe francaisrecits candaulistehistoire de sexe enceintehistoire erotique.orgpapa encule moicandaulismeshistoire de sexe menuhistoire de sexe avec belle maman