Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Je n'avais pas idée de ce que j'allais découvrir...

Je croyais qu'elle me trompait et j'ai décidé d'enquêter. Ce que j'allais découvrir était bien pire...

Proposée le 4/03/2016 par actarus

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Ma femme et moi sommes mariés depuis dix ans. De cette merveilleuse union est née notre fille qui a aujourd'hui 5 ans. Nous avons tous les deux une belle situation et ne manquons de rien, la vie est belle.

Côté sexe ça va aussi, même si je suis plus demandeur qu'elle. Au début de notre histoire Sabine et moi baisions tous les jours et elle me faisait les faveurs de toutes les parties de son corps. Bien sur avec le temps, et surtout la naissance de notre fille, nos rapports sont devenus plus espacés et il est vrai, moins fougueux. Certaines choses auxquelles j'avais « droit » avant sont aujourd'hui interdites. Je me rappelle la chaleur de ses fesses, l'étroitesse de son anus qui me faisait venir sans que je puisse résister. Nous en avons parlé quelques fois et elle m'a dit que c'était dans la séduction, s'offrir pour séduire, mais qu'au final elle a découvert qu'elle n'aimait pas vraiment ça. Je me suis donc fait une raison.

Je ne vous ai pas encore présenté Sabine. Elle est brune cheveux mi-longs, yeux marrons, 1m71 pour 66kg. Elle a des fesses généreuses et bien rondes, un ventre plat et une magnifique chatte. Je ne suis peut-être pas le plus objectif mais sa chatte est la plus belle qu'il m'ait été donné de voir. Pas facile de vous la montrer avec des mots. Elle a des grandes lèvres longues et larges, parfaitement proportionnées avec ses petites lèvres rose pâle, longues et fines. Son clitoris est légèrement plus pâle que ses petites lèvres, assez petit mais au pouvoir durcissant énorme. Sa toison est toujours entretenue, elle a un large rectangle sur le pubis, et un petit symbole chinois tatoué sur son aine, très proche de sa chatte. Elle mouille abondamment lorsqu'elle est excitée et sa cyprine est très lubrifiante. Ses seins sont lourds, avec de larges aréoles roses pâles, son tour de poitrine est 95D. Ses seins sont fermes malgré leur tailles et je ne peux m'arrêter de les lécher lorsqu'elle me chevauche.
Début décembre, je ne pourrais expliquer pourquoi, j'ai trouvé que ma femme avait un comportement différent. Rien de très flagrant pourtant. Elle partait un peu plus tard certains matins et me demandait d'amener notre fille à l'école. Le soir aussi elle se douchait avant de venir au lit alors qu'elle est plutôt douche du matin habituellement. J'ai découvert qu'elle avait de nouveau dessous, et il me semblais que sa façon de faire l'amour était modifiée. Bref... je me suis mis à penser qu'elle me trompait.
Je ne suis pas de nature jalouse du tout, et je me suis dit que je me faisais des idées. Cependant, j'y pensais de plus en plus et chaque retard, chaque nouveauté, chaque changement d'attitude ou d'habitude alimentait ce qui devenait une obsession.
Je devais en avoir le cœur net. Je décidais de prendre quelques matinées pour, après avoir déposé notre fille, l'espionner.
Nous habitons une avenue très passante et commerçantes. Notre maison est carrée sur deux étages, avec de grandes fenêtres et toutes les pièces offrent de beaux volumes.

Le premier jour de cette semaine là, après avoir déposé notre fille à l'école, je reviens me garer sur le parking d'un magasin situé presque en face de chez nous. La voiture de ma femme est encore garée devant alors qu'il est 8h35 et qu'elle commence à 8h30. Je décide de rester dans ma voiture pour ne pas risquer un tête à tête embarrassant. Le temps passe et à 9h30 elle est toujours là. Je l'appelle sur son téléphone mais pas de réponse. A 09h45 je vois un homme sortir de chez nous et partir à pied. Je sens mon cœur battre fort dans ma poitrine. Je ne sais pas quoi faire. Ça ne peut plus être moi qui me fait des idées, elle me trompe c'est certain, et chez nous en plus. Je l'appelle et cette fois elle décroche :
« Allô »
« C'est moi chérie !  Ça va ?»
« Oui ! Qu'est ce que tu veux ? »
« Rien je pensais à toi alors je voulais te faire un bisou. Tu fais quoi ? »
« Je suis au boulot et je suis bookée »
« Ok je te laisse alors »
« Oui à ce soir »

La salope ! Elle venait de se faire baiser chez nous ça ne faisait aucun doute.
Je devais passer à la deuxième étape que j'avais déjà un peu anticipée. Direction un magasin HI-FI. Ça pourrait servir à certains, Samsung fait un très beau modèle de surveillance bébé. C'est un modèle motorisé qui se contrôle à distance, avec écran couleur. On peut donc tourner et zoomer la cam. En plus il y a un micro HD qui permet d'entendre. Et le nec plus ultra c'est qu'on peut étendre le système jusqu'à 4 caméras. J’achète donc le système avec deux caméras et je retourne chez moi.
Je dissimule les caméras, une dans notre chambre dans mon dressing sans porte en face du lit, et une dans le salon dans l'arbre à chat. Je teste, impeccable. Avec ça je ne louperais rien de ce qui se passera.

Mardi et mercredi seront deux jours de travail ininterrompu pour ma femme, mais le jeudi, je n'oublierai jamais ce que j'ai vu.
Je me mets en place sur le parking et j'allume l'écran. La cam principale étant celle de la chambre, l'image du lit vide et parfaitement fait apparaît à l'écran. Je sélectionne donc celle du salon. Ça a été un véritable choc. Sans préliminaire, un coup violent et rapide, l'image était nette et claire, un homme était assis dans le canapé, dans notre canapé, celui où j'étais installé chaque soir. Je voyais distinctement son visage ravi, insultant de joie. Devant l'homme se trouvait Sabine, ma femme, entièrement nue à genoux entre ses cuisses, et je voyais l'arrière de sa tête effectuer des mouvements de bas en haut. Elle était en train de le sucer !

Je croyais que le son serait un plus, m'étant imaginé entendre des conversations. Quel naïf ! Pour le moment la qualité HD du son me faisait entendre les bruits de succion que faisait la bouche de ma femme avalant la queue de l'homme, et les commentaires.
« Oh putain c'est bon continue ! » « Oh putain qu'est ce que tu suces bien ! »
C'est vrai que Sabine a toujours été une excellente fellatrice. Elle y met de l'ardeur et de l'application, et n'a jamais fait ça du bout des lèvres, particulièrement au moment de l'éjaculation. J'imaginais déjà le nombre de fois où cet homme avait du remplir la bouche de ma femme avec son sperme chaud et épais...
Je sortais de mes pensées et zoomais sur eux. Sabine n'avait pas faibli et s'activait toujours avec autant de vigueur au grand bonheur de son amant. Lui s'était redressé et je distinguais des mouvements de ses mains qui étaient en train de malaxer les seins de ma femme. Puis il a mis une main sur sa tête et a saisi ses cheveux, chose qu'elle déteste. Il a lui même imprimé un rythme terriblement soutenu en crachant d'une voix autoritaire des :
« Allez pompe moi ouiiiii » « Avale moi tout entier, pompe moi comme une chienne ! »

Alors que ce genre de langage aurait dû provoquer chez ma femme protestation et remise en place, j'entendais pour seule réponse des bruits de salive et de déglutition. Presque de haut le cœur. Je ne voyais pas cette pipe mais les bruits ne laissaient pas vraiment de place au doute, elle se faisait baiser la gorge par ce salaud.
J'étais complètement dépassé par mes émotions. J'étais fou de rage mais ma queue était incroyablement dure. Le spectacle qui m'était offert m’excitait terriblement.
« Reste comme ça j'ai trop envie de te baiser »
L'homme s'est levé et est venu derrière ma femme. Je ne l'ai vu que furtivement de face mais la chose raide et dure qu'il avait devant son ventre m'a impressionnée. Sa bite était énorme comparée à la mienne.

Sabine était à quatre pattes, sa poitrine écrasée sur l'assise du canapé. Complètement offerte.
L'homme avait sa main gauche sur la hanche de ma femme, et l'autre main devait amener sa queue vers la chatte qui s'offrait à lui.
Ma femme a poussé un cri aigu et fort, mélangé à un souffle court. Comme si elle venait de recevoir un coup. J'imaginais la queue de l'homme s'enfoncer au fond de sa chatte. Il a immédiatement imprimé un rythme soutenu, se cramponnant aux hanches de Sabine avec force. Je ne voyais que les fesses de l'homme qui se contractaient à chaque poussée. Je pouvais entendre la bestialité de ses coups par le claquement vif et net que faisait son pubis contre les fesses de ma femme.
Elle criait comme jamais je ne l'avais entendue crier. Ses cris étaient confus et saccadés, par moment elle était silencieuse pendant 1 seconde, comme pour reprendre son souffle, avant d'exploser à nouveau par un cri aigu et puissant. Cette salope n'en finissait pas de couiner. Il n y a que dans les films que j'ai entendu des femmes hurler comme ça.
Au flot ininterrompu de ses cris s'ajouta la vois de l'homme :
« T'aimes ça quand j't'encule hein !? »
QUOI !!! J'avais bien entendu, cette pute était en train de se faire enculer !!!???
L'homme avait baissé son rythme mais claquait plus fort à chacun de ses coups. Ma femme elle, hurlait de plus belle.
« Hein t'aime ça quand on t'encule ? »
J'entendis ma femme répondre un petit oui étouffé.
« Dis-le plus fort salope »
« Oui »
« PLUS FORT ! »
« OUI !!! »
« OUI QUOI ? »
« OUI J'AIME QUAND ON M'ENCULE !!! »
« Allez vas y salope tu sais comment m'exciter ! »
En disant cela, l'homme se mis à la pilonner, il la limait de toutes ses forces. Ma femme hurlait des mots mélangés à ses cris, à ses râles.
« OUI VAS Y PLUS FORT !!! VAS Y OUI DEFONCE MOI COMME UNE SALOPE !!! »
« Dis le que t'es une pute ! »
« OUI J'SUIS UNE GROSSE PUTE »
Je ne reconnaissais plus ma femme. Cette femme distinguée et classe qui n'aimait pas la vulgarité était en train de se faire défoncer le cul chez nous en se faisant insulter... !!!
Elle se faisait sauter par ce type, ayant perdu toute candeur.
Rapidement l'homme s'est raidi en se contractant, pris de soubresauts. C'est a ce moment que j'ai réalisé qu'il n'avait pas mis de capote, et était en train de se vider dans l'anus de ma femme.
Lorsqu'il s'est retiré j'ai pu voir ma femme qui n'avait pas bougé, comme à bout de force. Cette fois j'avais une vue imprenable sur ses fesses. Je voyais très nettement du sperme couler de son anus, et glisser sur sa chatte, puis le long de ses cuisses.
Ce salaud venait de sodomiser ma femme. Je crois qu'il n'y a pas plus humiliant que de voir sa femme se faire enculer par un autre, sans capote, et la voir se faire remplir l'anus de sperme...
Complètement hypnotisé par ce que je voyais, je ne me rendis pas compte de suite que j'avais jouis.
Je venais de me branler en regardant ma femme se faire défoncer le cul par un autre, au lieu de débarquer chez moi pour reprendre celle qui m'appartenait.
Je devais réagir...


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Chris
Ma femme s’appelle Marianne et il m’est arrivé la même chose! Un jour où je suis rentré à 14h00 au domicile, je l’ai découverte dans notre chambre à coucher, en train de se faire défoncer son joli cul (qu’elle m’a toujours refusée) par un black doté d’un membre et d’une paire de couilles énormes. Dans l’encadrement de la porte, je voyais les couilles de cet inconnu balloter contre les fesses de mon épouse qui hemissait comme une salope dans les films de cul! Je n’oublierai jamaïquain à cette vision: ma belle femme en train de se faire empaler par le cul, ses gros seins battant la chamade et ce type arquebouté en elle jusqu’à ses énormes boules! Et c’est vrai que moi aussi ça ma excité et que je me suis branlé en la regardant se faire troncher. Je n’en lui ai jamais parlé et j’ai giclé par terre des litres de foutre lorsque le black lui a laché toute sa purée au fond de son anus, en beuglant comme un gros porc et en la secouant comme un prunier! J’avais beau être son mari, C’était hyper bandant de voir cette cochonne se faire mettre comme une truie...
Posté le 4/10/2018

Erty99
Pas de suite... c'est dommage! Bien écrit, j'ai apprécié.
Posté le 16/02/2018

tyroler
J'ai été candauliste pendant 15 ans avec mon épouse:Caroline. Je sais ce qu'on ressent lorsqu'on a la chance de pouvoir admirer son épouse se faire prendre par un autre homme. C'était, pour moi, un plaisir supérieur que de le faire moi même. Mais de l'entendre jouir fortement sans réserve, équivalait au plaisir que je ressentais à la voir sucer voracement la queue démesurée d'un black super bien monté.
Posté le 15/10/2016

Anonyme
J'aime ton histoire. Y-a-t-il une suite ?
Posté le 26/03/2016

luc54
texte bien bandant, super bien écrit; est ce qu'il y aura une suite, je suis preneur!
Posté le 17/03/2016

max
Superbe histoire, j'espère qu'il y aura une suite.
Posté le 4/03/2016

Corbin
Quelle salope, récit très excitant. Vivement la suite.
Posté le 4/03/2016

larens
J'adore...
Posté le 4/03/2016


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Patrick fait découvrir la virilité masculine à une lesbienne


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe sans capotehistoire de sexe vecuhistoire de sexe en couplecoquine plagehistoire de sexe film xhistoires pornographiqueshistoire de sexe cradehistoire de sexe violerecit gaycoquine a la plagehistoire de sexe revebebej'encule ma voisineconfession erotiquerecit gay sexma femme en club echangistehistoire de sexe mere filshistoire de sexe etudianthistoire de sexe streamje baise ma coiffeusesecretaire soumisehistoire de soumisehistoires de soumissionhistoire de sexe transexuellehistoire de sexe prise par son beau filhistoire de sexe travestisrecit erotique zoophiliesexe chez le gynecorecit sexesexe plombierhistoire-de-sexehistoires de soumissionvierge depuceleerecit erotique illustrebranlette dans la piscinej'aime me faire enculerhistoire de sexe pokerhistoire erotique adulteregrosse bite pour ma femmesite:histoires-de-sexe.net histoire de sexeil encule sa voisinehistoire de sexe belle fillehistoire de sexe gynecologuehistoire de sexe chantagepunition erotiquerecit candaulistehistoire de sexe a la campagnehistoire de soumisecandaulismesma femme fait la saloperecit ero doctigage erotiquehistoires erotiquehistoire de sexe entre coupleswww histoires de sexehistoire sexe soeurcandaulisme .comreve de sexe histoirema premiere fellationbaise a la salle de sporthistoire de sex gayhistoire de sexe en boite de nuittante et neveu baisehistoire de sexe mere et filsrecit de travestielle baise avec son gendresecretaire salopehistoire de sexe reelpunition sexlesbienne erotiquejeune puceau nu