Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Le Plombier

L'histoire d'une rencontre entre un ouvrier qui sait tout faire, vraiement tout

Proposée le 8/06/2017 par jpbe01

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: pratiques sexuelles
Personnages: HH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Le plombier et plus encore,

J’avais décidé de refaire complètement ma salle de bain afin d’y installer un super douche, je fis donc appel à une société spécialisée, le boss est venu plusieurs fois (bel homme entre autre) pour les mesures et le devis, le tout terminé nous avons fixé une date de début des travaux.

« Mon ouvrier viendra en début de semaine, c’est lui qui s’occupe de tout plomberie, carrelage etc… » me dit-il.

J’étais impatient de rencontrer cette perle qui savait tout faire.
Depuis le samedi précédent il faisait une chaleur caniculaire, 35° à midi, les derniers bains d’eau tiède étaient les bienvenus.

Le lundi vers les 8 heures on sonne c’était l’ouvrier la petite trentaine, de type méditerranéens, cheveux très noirs, et des yeux d’un bleu azur superbes, il portait malgré la chaleur un jeans et un T-shirt, il vit que j’étais subjugué par sa beauté, j’en oubliais de le faire entrer, le premier émoi passé je lui montrai où se trouvait la salle d’eau, et le laissai seul, lui allant et venant pour décharger ses outils et les matériaux.

Après une heure, je n’y tenais plus et je mourrais d’envie de le revoir à nouveau, sous prétexte de lui proposer une boisson rafraîchissante je me rendis à la salle de bain et la Ho ! Surprise notre homme était torse nu et avait troqué son jeans pour un mini, mini short de la même matière, quand il se redressa je pus admirer son torse superbe, finement musclé comme dessiné au pinceau, une légère toison le recouvrait, et descendait doucement en colonne vers son nombril déjà plus velu, je devinai à la vue des poils qui partaient du nombril pour se dérober à ma vue sous la ceinture du short, une très belle toison, ses jambes trahissaient le sportif qu’il devait être, je ne pus m’empêcher de regarder sa braguette et la une très belle bosse se présenta à ma vue, j’ai cru un moment qu’il était en demi érection, mais il n’en était rien, son short était si court que je me demandais comment sa bourse ne dépassait pas de chaque côté livrant à la vue une boule de chaque coté.

Je me ressaisi car il me regardait et je vis un sourire sur ses lèvres pulpeuses, je lui proposai donc la boisson, il l’a prise et but goulument, sa façon de faire goulue je n’en doutais pas m’excitais encore plus, un peu d’eau dégoulina sur son torse, j’avais une envie folle de la lécher.

Je quittai la pièce rapidement, j’entendis qu’il avait repris son travail, je le revoyait et du coup je bandais comme un âne, mon sexe était parcouru de spasmes, j’ai cru un moment que j’allais jouir spontanément rien qu’en pensant à cet Adonis, je me calmais tant bien que mal, ne pouvant faire disparaitre à 100% mon érection, le feu était en moi, j’envisageai de monter à l’étage pour me soulager, c’est à cet instant qu’il m’appela, il avait besoin d’un renseignement concernant la pause du mitigeur, je lui montrai la hauteur exacte lui tournant le dos pour ce faire, tout à coup il me plaqua contre le mur, je sentais son souffle dans mon cou, mais ce que je sentais surtout, c’est une chose énorme et dure pressée contre mes fesses, il me fit faire demi-tour avec douceur et il m’embrassa avec fougue, j’en avais le souffle coupé, je pus enfin l’admirer sans gènes, il était encore plus beau pour moi maintenant, je laissai courir mes doigts sur son torse, sa toison était d’une douceur incroyable, lui s’enhardissait et était déjà au niveau de mon sexe, j’ai oublié de dire que je ne portais qu’un jogging léger sans rien dessous, ce qui fait que ma queue était à l’horizontale et qu’il n’avait que la main à tendre pour la saisir ce qu’il fit je poussai un petit cri de joie, de stupeur et de plaisir.

Moi aussi je le caressais maintenant son sexe était rien qu’au toucher énorme, je n’attendis pas plus longtemps et lui enlevai son micro short, un sexe énorme se dressa enfin libéré, il était circoncis dévoilant ainsi un superbe gland très brun, sa bourse ronde et rasée renfermait une paire de boules à la mesure du reste, j’en avais plein la main, son sexe devait faire dans les 20/22 cms pour un diamètre de 8 cms minimum, je craignais de devoir le subir en moi.

Je m’agenouillai mon nez dans sa foret de poils aussi noirs que ses cheveux, et aussi dru, ma langue lécha une première fois son superbe gland aussitôt il gémit passant sa main dans mes cheveux, lui la tête rejetée en arrière, mais il me voulait, il me couchât par terre, sur le dos, et se mit en position de 69, il était tout offert, je profitais un maximum de son matériel, lui de même, il était expert dans l’art de pomper, ce qui au vu de mon excitation déjà bien présente je ne tardais pas à sentir le plaisir monter le long de ma tige, la sienne était de plus en plus prise de spasmes de plus en plus rapproché je devinais que lui aussi allait jouir sous peu, je lui dis »je vais jouir » « vas-y » me répondit-il et j’explosai dans sa bouche il avala goulûment et avec plaisir ma semence, moi je soupirais, criais, je ne savais plus ou j’étais son sexe était dans ma main et soudain poussant un énorme râle, il m’envoya trois jets puissant sur ma figure, chaud, doux il en envoya encore deux moins puissant il soufflait très fort, comme pour le reste j’étais sans voix vu la quantité de sperme envoyée, nous nous sommes mis à genoux face à face et il commença à me lécher la figure, récupérant son sperme cela avait l’air de lui plaire beaucoup, malgré son énorme jouissance il n’avait pas débander, moi je tenais toujours son sexe en main, le tout m’excita à nouveau et il repris mon sexe en main me masturbant doucement, nous nous sommes embrassés à nouveau nos langues se mélangeant, nos salive aussi, soudain lui étant dans ma bouche il poussa un long gémissement et je sentis un liquide chaud emplir ma main il jouissait à nouveau cela me fit remonter au comble de l’excitation et à mon tour j’éjaculai en moindre proportion dans sa main, nous sommes rester accroché l’un à l’autre un bon moment, couvert de sperme et de sueur.

Il me dit » Je dois bosser maintenant sinon je n’aurai jamais fini dans les temps » il se rafraîchi, je lui lavai le sexe qui n’était pas encore revenu à sa taille normale.

Je lui dis » tu en as pour une grosse semaine de travaux » il répondit que oui, me fit un large sourire et un clin d’œil qui promet encore de bonnes choses entre lui et moi pour les jours suivants.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Pil's
Je ne lis pas souvent ce genres d'histoires... C'est ma colocataire qui m'a conseillée d'essayer. Il est vrai que j'adore, mais celle-ci est vraiment excitante...
Posté le 2/07/2018

Hubert
Très belle histoire cela me donne envie de faire refaire ma salle de bain, tu peux me donner son adresse ?
Posté le 2/10/2017

Tomtom
J'ai adoré ton histoire !!! Si tu en as encore = j'aime !!!
Posté le 22/08/2017

lajp01
Banadant hmmmmm
Posté le 15/06/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Banale (pas trop !) histoire de plombier.


Online porn video at mobile phone


recits coquinsma femme salopehistoire de sexe belle-merehistoire de sexe par dateerotiqeplage erotiquehistoire de sexe tabouhistoire sexe maturehistoire de sececoncours de masturbationbonne soeur baisescenario erotiquelevrette brutaleerotique sexhistoire de sexe.je suis candaulistehistoire de sexe au skirecit 69naturiste poiluehistoire de sexe xxxhistoire de sexe hard violhistoire de sexe au lyceehistoire de sexe sodomieerotiqueepetite baise entre amisrecits candaulismehistoire sexe boite de nuitma femme en gangbangbonne soeur baisehistoire de sexe mere filshistoire de sexe vestiairebranler par une inconnuehistoire sexe femme de menagehistoire erotique cocuhistoire erotique gaydoigtee dans le bushistoire de sexe tabouehistoire de sexe ma femmehistoire de sexe soumisemanuela nuerecits travestishistoire de sexe avec niecehistoire de sexe hardhistoires cochonnesprend moi le culhistoire de sexe campingrecits erotiques doctissimohistoire de sexe metrosexe en camping carhistoire soumiseles histoires tabousles seins de ma cousinema femme se deshabillehistoire de sexe bureauhistoire de sexe raconterrecits de sexe hardla force du sexe faible. contre-histoire de la revolution francaiserecit gayhistoire de sexe gros sexeforum recit erotiquehistoire de sexe streaming vfhistoire de sexe blackhistoire de sexe campinghistoires de maris cocusestheticienne lesbiennehistoire erotique xhist erohistoire sexhistoire de sexe avecexhib bibliothequetextes erotiquesplage erotiquehistoire d homme soumisma femme est une putebonne soeur baisehistoire de secehistoire de sexe streaming vfil baise la copine de sa femmehistoires candaulismeje baise la copine de ma femmehistoire de sexe enculer devant son mechistoires travestisbaise sur le chantierhistoires intimesma femme suce un amihds recithistoire de sexe abuse