Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Claudia, ma meilleure amie devenue salope (2)

Au cours d'une soirée arrosée je découvre une autre facette de ma meilleure amie que je croyais jusque là si pure

Proposée le 30/06/2017 par Ardiero

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: Groupes
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Chapitre 2 : l'Action ou vérité

Eh bien, visiblement les profs ont largement exagéré la prétendue difficulté du bac. Les épreuves viennent de se finir et c’est un franc succès pour moi. Pour fêter dignement la fin du bac (oui on ne connaît pas les résultats mais toute excuse pour faire la fête est bonne à prendre pas vrai ?) une soirée est organisée chez Éléonore, une fille du lycée. Claudia m’a incrusté mais pour l’instant je suis coincé chez moi parce que mes parents ont jugé bon d’inviter de la famille pour dîner ce soir. Du coup me voilà dans ma chambre, parfumé et vêtu de ma plus belle chemise, mais coincé.

Je ne me suis pas isolé pour rien, assis sur mon lit je fixe sur mon téléphone la cause de mon actuel tourment. Il y’a dix minutes Claudia m’a envoyé une photo d’elle allongée sur son lit de côté. Elle porte une superbe robe rouge moulante et décolleté qui serre sa poitrine généreuse et en arrière plan je peux voir la courbe de ses hanches ainsi qu’une de ses cuisses nue. Son bras cache son visage et si elle ne me l’avait pas envoyé elle même je ne me serais pas douté que ça venait d’elle tellement ça ne lui correspond d’envoyer une photo aussi impudique.
En légende elle a écrit “dommage que tu ne puisses pas venir tu va rater ça”, c’est surtout ce message qui m’a perturbé, puisque moi je viens. Quand je lui ai demandé ce que c’était que ça elle m’a répondu par un autre message “Oh merde ! désolé mauvaise destinataire ^^”. Ce qui me fait encore plus me demander pour qui est cette photo. Oh après tout c’est peut être pour une des filles de la bande ? Inutile de paniquer pour rien.

Je décide d’appeler Natasha pour savoir comment se passe la soirée.
- Euh oui ? Arthur ? Répond-elle (elle a l’air essoufflée)
- Oui c’est pour savoir comment ça se passe ?
- Très bien mais je suis un peu occupée là, à toute ! Lâche-t-elle avant de raccrocher.
Ok….c’est bizarre ça. J'appelle donc Mehdi, avec un peu de chance mon meilleur ami m’accordera plus d’attention. Mais rebelote il semble mal à l’aise au téléphone et raccroche rapidement. Bon ben je vais appeler Cassandre. Vous ne la connaissez pas encore, mais ça ne saurait tarder. Cette fois ci aucune réponse, elle ne décroche pas son téléphone, elle d’habitude si sérieuse...Qu’est ce qu’ils leur arrivent à tous ? Ma mère ouvre alors la porte de ma chambre.
- Maman je t’ai dis de toquer avant d’entrer comme ça ! Me plains-je.
- Oui désolé chéri, les invités s’en vont, viens dire au revoir et tu pourras aller à ta petite soirée, me répond-elle en souriant.
Ah parfait.


Une demi heure plus tard, j’arrive dans la rue d’Éléonore. Son quartier est nettement plus aisé que le mien, la maison est énorme ! J’entend de la musique en approchant, malheureusement j’arrive un peu tard. La porte est ouverte et sur le trottoir une fille aide un mec à vomir dans le caniveau. Voilà qui annonce la couleur, encore un qui a succombé à l’alcool. J’entre et je suis surpris par l’absence de monde. Claudia m’a décrit ça comme la soirée du siècle avec la moitié du lycée invitée. J’aperçois Cassandre qui avance vers moi en titubant légèrement. Cassandre est la quatrième fille de notre bande avec Natasha, Claudia et Alicia.
C’est une eurasienne avec des origines coréennes et vietnamiennes en plus de française. Elle a les cheveux noirs coupés au carré avec pas mal de volume, des yeux marrons foncés légèrement plissés. Les pommettes hautes et un petit nez droit. Niveau corps elle envoie du lourd (comme la plupart de mes amies pour le plus grand plaisir de mes yeux) une poitrine correct comme celle de Natasha, un bonnet B mais un peu plus en forme de cloches ou de gouttes. Par contre elle a un beau cul plus large que celui de Natasha et plus rebondi que celui d’Alicia mais néanmoins incapable d’égaler celui de Claudia. Bref un corps harmonieux, elle porte un jean moulant et un body couleur crème. Après Alicia c’est la deuxième plus petite du groupe.
- Arthur c’est pas trop tôt. S’exclame-t-elle de sa voix chantante.
- Ils sont où les gens ? M’étonné-je.
- Partis ou bourrés dans un coin, t’arrives à la fin de la soirée. Répond-elle avec un soupir agacé.

Niveau personnalité elle est parfois...chiante. Première de la classe, c’est un peu la voix de la sagesse du groupe. Mais elle est aussi un peu arrogante, cynique et elle juge vite les autres. Je crois qu’elle n’a pas une très bonne opinion de moi et on est pas très proches la seule chose pour laquelle elle me respecte c’est qu’elle a remarqué que j’étais le seul presque aussi bon qu’elle en cours. Déléguée de classe, meilleure chanteuse et musicienne de la chorale du lycée, ses perpétuelles réussites en deviennent presque agaçantes.
- Heureusement pour toi les survivants de la soirée sont dans la chambre du haut, on s’apprête à faire un action ou vérité. T’es partant ? Me demande-t-elle avec un sourire narquois.
- Ouais cool ! Dis-je en souriant.
- Viens je vais te servir un verre et on monte.

Je lui emboîte donc le pas, hypnotisé par le balancement de son derrière. Mon verre bu, on monte l’escalier et on entre dans la chambre. On est 6 à jouer, en plus de moi et Cassandre. Je salue d’abord Claudia...waw je manque de défaillir en la voyant dans sa fameuse robe rouge en vraie, ses formes parfaites sont superbement mise en valeur et elle a lissé ses cheveux châtains pour l’occasion, elle porte aussi un maquillage qui met en valeur ses traits fins, ses grands yeux saphirs et ses lèvres pulpeuses. Les deux autres gars présents n’ont d’ailleurs d’yeux que pour elle. Le premier c’est Xavier, que vous connaissez déjà, le blondinet a l’air un peu ailleurs je comprends donc qu’il a bu.
Quant à l’autre c’est Hugo... Vous vous rappelez quand je vous disais que je n’étais pas ce qu’on pouvait considérer comme un beau gosse musclé et populaire ? Et bien je me comparais à lui à vrai dire. Grand brun musclé au torse puissant, les yeux bleus profonds, les traits bien dessinés et la voix grave. Avec sa gueule de mannequin et sa silhouette sportive c’est sans doute le garçon du lycée qui a le plus de succès avec les filles, d’ailleurs il sort avec Éléonore qui est avec Claudia, la plus belle fille du lycée. C’est aussi le petit frère de notre prof de sport à moi et Claudia.

Et enfin il y’a une fille que je ne connais que de vue, Jessica il me semble, elle est plutôt mignonne, elle a des cheveux blonds ondulés avec une frange et des lunettes. Un corps de gamine tout juste sortie de la puberté, des petits seins et un petit cul étroit mais très rebondi qui ressort beaucoup sur sa silhouette plate. Elle porte un short en jean avec des collants et un haut en dentelle noir.
On s’assoit en cercle par terre à côté du grand lit de notre hôte. Je suis posé entre Claudia et Cassandre, et Hugo est juste en face de nous entouré de Jessica et Xavier, il sort son téléphone, rentre nos noms dans l’application du jeu et file le téléphone à Xavier.
- Ah t’as mis en mode hot ? ça promet ! Ricane gauchement Xavier.
- On est plus des enfants, ici il n’y a que des des hommes et...des femmes, finit-il en lorgnant sur les longues jambes nues de Claudia.
- Bon alors...premier tour, tout le monde boit deux shots, lance Xavier.

On se sert à boire et on trinque. C’est la première fois que je vois Cassandre et Claudia boire, je ne vais jamais en soirée avec la bande. Claudia boit sans sourciller mais Cassandre grimace.
- Alors Claudia, c’est toi qui commences et c’est le jeu qui choisit si c’est une action ou une vérité...c’est plus des gages quoi. Si tu veux pas faire ton gage ou si tu échoue tu bois un shot, déclare Xavier.
- Vas-y, répond cette dernière en remettant une mèche de ses cheveux en place.
- Tu préfères un plan à trois avec un garçon et une autre fille en plus de toi ou bien avec deux garçons avec toi ? Demande Xavier les yeux brillants.
Je rigole intérieurement, comme si Claudia allait répondre à une question pareil.
- Je préfère deux garçons, comme ça je suis au centre de l’attention et en plus je suis hétéro. Déclare Claudia d’abord confiante puis un peu rougissante une fois sa phrase finie.

J’écarquille les yeux en l’entendant parler de cette manière. Puis Xavier annonce son propre gage l’air mi mal à l’aise mi content. “Je dois danser un slow pendant une minute avec Jessica en la tenant par les fesses”. Cette dernière cligne des yeux derrière ses lunettes l’air surprise. Les deux se lèvent et commencent à danser, Xavier pose directement ses mains sur le derrière naturellement cambré de la blonde. Cette dernière devient vite rouge pivoine surtout vers la fin ou Xavier agrippent franchement ses fesses à pleines mains l’air béat.
- T’as fini d’en profiter pervers ? Crache Cassandre en le regardant comme s’il était un insecte.
- Oh il en aurait plus profiter si ça avait été toi ou Claudia, il aurait eu une plus grand surface de prise, rigole Hugo.
Au lieu de s'agacer comme elle fait d'habitude, Cassandre glousse comme une idiote, Hugo doit lui plaire. Jessica quant à elle n’a pas l’air de le prendre mal et se rassoit toujours aussi silencieuse.

Xavier l’air satisfait, passe la main dans ses cheveux et ses petits yeux gris de fouine retournent consulter l’écran du téléphone.
- Jessica, ton tour. Alors dis nous que pense tu des gangbang ? tu trouve ça : Excitant, Intriguant ou Excitant ?
- hum...euh...c’est quoi ça un banggang ? Demande Jessica d’une voix fluette.
Je me rend compte que c’est la première fois que je l’entend parler depuis le début du jeu. Claudia et Hugo éclatent de rire au même temps en échangeant un regard complice et moi, Xavier et Cassandre les imitant juste après. Jessica regarde autour d’elle l’air perdu et la sentence tombe, elle doit boire un shot.

C’est au tour d’Hugo, Xavier lui demande quel est l’endroit le plus excitant pour faire l’amour. Le beau gosse réfléchit pendant quelques secondes, il regarde Claudia et ses yeux s’illuminent.
- Un sauna ! Déclare-t-il avec un grand sourire goguenard.
Je suis ensuite le seul à remarquer la réaction de la belle latine. En quelques secondes son visage passe de la surprise la plus totale, à la colère puis à l’amusement. Je ne comprend pas très bien ce qu’il se passe entre ces deux là. Puis vient mon tour.
- Arthur t’es plus voyeurisme ou exhibition ? M’interroge Xavier avec un sourire moqueur.
Sale petit bâtard... quoique je réponde je passerais pour un pervers... Je réfléchis quelques secondes et répond “Disons...voyeurisme ?” ce qui fait rire les autres, Cassandre me lâche un petit regard méprisant et Hugo ne réagit pas. En fait depuis le début du jeu il nous ignorent moi et Jessica comme si on n’était pas là, il n’accorde son attention qu’à Claudia.
- Ah je me disais aussi que je me sentais observée sous ma douche, déclare cette dernière avant d’éclater de son rire cristallin et de me sourire gentiment.

Je rigole machinalement...hahaha...si elle savait. Entre nous, c’est pas faute de ma part d’avoir essayé.
- Et enfin Cassandre pour finir le tour, tu dois verser du sel et du citron sur le cou d’Hugo et puis lécher le tout, assise sur ses genoux avant de boire un shot de tequila.
Cassandre a l’air toute contente. Elle se met immédiatement à la tâche et une fois les ingrédients versés sur le large cou de taureau de Hugo qui penche la tête sur le côté elle se place à califourchon sur lui en l’entourant avec ses jambes. C’est marrant il me semble que le gage lui demandait juste de s’asseoir et non pas de le chevaucher mais bon...Elle commence ensuite à le lécher de manière sensuel. Hugo reste de marbre et se contente de poser ses mains sur les hanches de l’eurasienne tout près de son large pétard.

Je me rend alors compte que pendant que Cassandre le lèche il maintient son regard fixé sur Claudia qui le regarde aussi la tête légèrement penché sur le côté un sourire de défi au coin des lèvres.
- Ok le deuxième tour commence on...enlève tous le haut et on boit 2 shots encore. Dit Xavier l’air hésitant.
Les participants se jaugent tous du regard, va-t-on oser ? Hugo est le premier à retirer sa chemise, en dévoilant ses abdominaux parfaitement dessinés. Les filles le regardent comme des lionnes regarderait un gnou, un gnou plus séduisant que la moyenne des gnous pour le coup. Moi et Xavier on échange un regard puis j’enlève ma chemise et lui son tee shirt, tout les deux un peu gênés de nos corps nettement moins impressionnants. Mais aucune des filles ne semblent nous remarquer y compris Jessica qui malgré son air innocente, dévore timidement Hugo du regard.
- Bon vous attendez quoi les meufs, s’impatiente le garçon.
- Ba Claudia porte une robe et moi un body on peut pas les enlever sinon on enlève tout d’un coup. Ou bien je vais dans une autre pièce le retirer et je remet mon jean avant de revenir. Explique Cassandre le regard fuyant.
- Tranquille les filles, Cassandre on fait une exception et t’enlève ton bas au lieu de ton haut. Quant à toi Claudia..., commence-t-il en se levant et en s’agenouillant derrière elle, ta robe a une fermeture éclair, je te l’ouvre (il accompagne ses dire en posant une mains sur le bras de la jeune fille et en tirant délicatement la fermeture avec l’autre main) et on descend que le haut de ta robe (il descend la fermeture éclair presque jusqu'à la naissance des fesses de Claudia tout en caressant du pouce la peau velouté du dos et de la cambrure prononcé de ma meilleure amie)
- Je doute que ta petite amie apprécie de savoir que tu déshabille d’autres filles sous son toit, déclare Claudia avec un regard moqueur.

Ça c’est ma Claudia ! Elle ne se laisse pas séduire si facilement par ce queutard à la con.
- Oh elle a pas besoin d’être au courant, répond Hugo en descendant d’un coup sec tout le haut de la robe de la jeune fille, nous dévoilant son corps de bombe sexuelle. Le mouvement brusque dévoile deux magnifique nichons qui rebondissent délicieusement dans un bustier en dentelle noir duquel ils tentent de s’échapper. Son bustier est assez pudique, peu décolleté, opaque et il descend assez bas sur son ventre, nous en dévoilant un minimum mais ça me suffit pour avoir en un instant une sacré érection. Hugo perd son sourire goguenard pour la première fois et les fixe, l’air tout aussi fasciné que Xavier qui n’arrive plus à fermer la bouche. Je suis effaré qu’elle ne réagisse pas, je m’attendais à ce qu’elle le gifle pas à ce qu’elle lui renvoie son sourire.

- Et voilà, à votre tour les filles ! ordonne Hugo.
Jessica retire son haut en dentelle et dévoile une petite poitrine dans un soutien gorge jaune. Quant à Cassandre elle baisse son jean et se retrouve uniquement vêtu de son body couleur crème qui lui fait comme un maillot une pièce. Tous dévêtus de nos hauts on boit ensuite les 2 shots de plus. Ma tête commence légèrement à tourner et j’ai un peu chaud, Claudia a l’air autant touché que moi. Hugo a l’air d’avoir un foie en béton et a toujours l’air sobre. Par contre les trois autres sont sérieusement bourrés. Xavier fixe les poitrines des filles sans même essayer d’être discret. Jessica avec sa fine corpulence dodeline de la tête et Cassandre est toute rouge et marmonne toute seule. Le jeu reprend mais c’est Hugo qui lit les actions vu l’état de Xavier.

- Claudia, laisse...Xavier te palper un sein pendant 5 secondes, dit-il l’air un peu déçu.
Cette fois le jeu va trop loin , il est inconcevable que Claudia se plie à une action pareil...Cette dernière passe devant moi et vient se mettre à genoux devant Xavier. Comme ce dernier ne bouge pas et reste ébahi en fixant ses deux parfaites rondeurs moulés dans le bustier noir, la jeune fille remue la poitrine de gauche à droite sous son nez pour le ramener sur terre. Ce dernier sursaute et pose une main hésitante sur le sein gauche de Claudia avant de le tripoter délicatement en le serrant dans sa paume même s’il n’arrive pas à le prendre entièrement en main et en le secouant légèrement. Je suis furieux, surtout quand je constate que ça n’a pas duré 5 mais plutôt 10 secondes, mais je ne dis rien car je suis surtout abasourdi de voir ma meilleure amie, si pudique dans une tel situation. Furieux mais aussi fasciné par cette main impudique secouant et serrant ainsi le fruit de tant de mes fantasmes.
- Et alors Xavier ? T’as perdu ta langue ? Tu ne nous expliques pas que tu as palpé des seins bien plus agréables à toucher y’a même pas une semaine ? Demande Claudia en reculant.
- Hein de quoi ? Non c’était parfait, marmonne Xavier en se rappelant soudain qu’elle a aussi un visage.

Je ris intérieurement, c’est vrai que pour un gars qui prétend baiser des canons toutes les semaines, sa réaction ressemble plus à celle d’un puceau. Je suis reconnaissant envers Claudia d’avoir enfin moucher ce mythomane. La prochaine action est pour Xavier, cette fois il doit fesser Cassandre. Cette dernière qui aurait habituellement refusé en se déclarant outré, se contente de l’insulter mollement pendant que, allongée sur ses genoux, Xavier frappe fermement son derrière en produisant un son bien plus mélodieux à mes oreilles que n’importe lequel des instruments que Cassandre joue. Je suis satisfait de voir miss parfaite un peu soumise de la sorte mais d’un autre côté je m’impatiente. A quand des actions pour moi ?!

- Jessica, roules une pelle à Arthur, déclare négligemment Hugo.
Merde, on a tout les deux l’air aussi gênés l’un que l’autre. Il faut que Claudia m’attrape par le bras et me tire vers Jessica (oh mon dieu mon bras nu est encastré entre ses magnifiques obus j’ai l’impression d’avoir fait pénétrer une petite partie de moi au paradis) pour que cette dernière s’approche également de moi en rougissant. Je pose donc mes lèvres sur les siennes et l’embrasse.
Ok je suis puceau mais j’ai déjà embrassé une fille et je sais m’y prendre. Par contre Jessica a l’air un peu hésitante même si elle ne me repousse pas du tout bien au contraire. Je ferme les yeux et profite du goût acidulé de ses lèvres.

- Génial tout ça, bon gage suivant, vous êtes ennuyeux à même pas mettre la langue. Annonce Hugo l’air de s’ennuyer ferme.
- Oh laisse les tranquille c’était mignon, lui répond Claudia en roulant des yeux.
- Tu veux peut être qu’on leur montre ce qu’est un vrai baiser, enchaîne Hugo avec un sourire charmeur.
- Hum...c’est pas que l’idée me déplaît mais j’ai pas envie de choper de l'herpès ou autre, dit Claudia en plissant les yeux.
Hugo semble décontenancé et baisse les yeux vers son téléphone pour passer au gage suivant. C’est son tour.
- Ah ! Arthur va devoir cacher un objet sur Claudia et moi je devrai le retrouver, annonce-t-il en souriant avant de se lever et de sortir de la pièce.

Je saisis mon téléphone pour le cacher sur mon amie qui me regarde l’air intriguée en se mettant debout les bras écartés face à moi. Je n’ai pas envie de me rendre complice de ce jeu débile, alors je place le téléphone sous le bas du bustier de Claudia juste au dessus de son ventre plat et en dessous de son imposante poitrine. “ Tu vois Xavier, Arthur c’est un gentleman il en profite pas lui !” déclare-t-elle avant de m’embrasser sur la joue avec ses lèvres exquises. Hugo revient avec un grand sourire.
Il aperçoit du premier coup la forme évidente du téléphone sous le bustier mais fait mine de ne pas l’avoir remarqué et commence à palper la jeune fille. Quel petit connard… Il palpe ses longues cuisses de rêves puis ses hanches larges avant de se mettre debout face à elle. Il la regarde dans les yeux avec un regard de braise. Claudia garde un air légèrement moqueur mais semble un peu moins sûre d'elle.

Il pose les mains sur son cul parfait et la tire d’un coup contre lui d’un coup collant leurs deux bassins l’un contre l’autre. Claudia rougit alors, en ayant un hoquet de surprise et baisse les yeux vers le torse musclé contre lequel elle est aplatie ce qui fait ressortir ses seins de son décolleté. Elle n’a plus l’air de savoir que faire de ses mains et pour ne pas rester les bras ballants elle posent ses doigts délicats sur le ventre d’Hugo ce qui la fait encore plus rougir.
Ce dernier passe habilement les mains dans son dos en continuant à la caresser sensuellement puis revient devant, englobe de ses grandes mains les deux pare chocs rebondis avant d’enfin descendre chercher le téléphone.

- Oh ! ça alors il était là, déclare-t-il d’un voix profonde.
- Ah...c’était...ouais c’est pas trop tôt, reprend Claudia toute rouge en respirant un peu plus fort qu’à l'accoutumée.
- Tiens Arthur je te rends ta “meilleure amie” elle a l’air de plus tenir sur ses jambes la pauvre. D’ailleurs ta prochaine action c’est de lui donner un costume à mettre, finit-il après un regard sur son téléphone.
- Quel costumes ? On en a même ?
- Bien sûr, moi et Éléonore on aime bien pimenter nos parties de jambes en l’air. Tu préfères lui donner le costume d’infirmière ou celui de policière ?
- Euh infirmière ? Déclaré-je peu sûr de moi. Claudia me regarde un peu bizarrement.
- Après je sais pas si il lui ira, Claudia tu fais du combien en poitrine ? Dit-il sans gêne.
- Je suis pas sûre que tu aies besoin de cette information hein, répond-elle.
- Si je t’assures, insiste-t-il.
- ... du 90D, finit-elle par déclarer.
- Parfait Eléonore fait du 95D ça devrait-aller suis moi, l’apostrophe-t-il.
Ils sortent de la chambre. L’alcool commence finalement à me faire pas mal d’effet et ma seule réaction est de glousser bêtement.

Ils mettent un peu de temps à revenir et j’en fais la remarque aux autres.
- Il doit être en train de la démonter salement gros...me répond Xavier avec un petit sourire.
- Qu’est ce que tu racontes toi encore ?
- Il a pas tort, t’as pas remarqué leurs petits jeux de regards depuis le début de la soirée ? M'achève Cassandre.
Merde...c’est vrai que peut être que Claudia le recale pas depuis le début mais qu’elle joue avec lui ? Après cette soirée normal que je doute… je la pensais pas capable de faire tout ça. Alors que je suis pétrifié et en proie à une tempête intérieure Claudia et Hugo entrent dans la pièce ce qui me rassure immédiatement.

En voyant Claudia j’ai soudainement envie de la baiser fort, très fort. Dieu qu’elle est sexy avec son costume d’infirmière qui consiste en une petite robe à bretelles blanche et rouge, décolleté avec une croix blanche dans un rond rouge entre les deux seins. Elle a aussi un porte jarretelles assortie et ses tétons pointent un peu à travers la matière blanche. Elle porte aussi un large bandeau rouge autour du cou qui se finit par une petite cape rouge qui fait beaucoup plus super héroïne qu’infirmière.
- En tout cas ça te va mieux qu’à ma meuf, ricane Hugo.
- Merci, répond sèchement Claudia en s'asseyant contre moi.
- T’as enlevé ton bustier non ? Demande Cassandre (en effet on peut voir une plus grande surface de son buste splendide)
- Ouais.
- Tu t’es changer dans la même pièce que lui ? M'exclamé-je en oubliant de ne pas paraître outré ou jaloux.
- Mais non t'inquiètes petit gars je me suis retourné, ricane Hugo.
- Vous inquiétez pas, je sais me défendre contre ce genre de chacal, déclare à son tour Claudia.
Hugo lui lance un regard étrange et elle déglutit en ajustant son bandeau rouge autour de son cou.
- Bon Cassandre, est ce que t’as déjà avaler du sperme et est ce que t’as aimer ça, s’exclame soudain le beau gosse.
- Par...pardon ?!
- C’est la question pas une proposition, c’est à toi de jouer.
- Ah...euh...et bien...Oui et oui. Répond-elle en marmonnant.
Je ne l’ai jamais vu parler avec aussi peu d’assurance. Mais je reste surtout sur le cul. Elle qui joue toujours les vierges effarouchées, la fille calme et correct. Comme quoi faut pas se fier aux apparences !

- Bon et bien c’est l’heure du troisième tour, 3 shots chacun et on enlève le bas !
- Euh pas moi, j’ai que la robe et les sous vêtements de ce costume se réduisent à des petits triangles sur des endroits stratégiques. Dit Claudia.
- Ok on fera une exception pour toi chérie, bon allons chercher de l’alcool y'en a plus assez pour les shots, annonce Hugo en se levant, Xavier et Cassandre le suivent aussitôt. Jessica a l’air d’hésiter une seconde puis les suit. En fait depuis qu’on s’est embrassés, la jeune fille me fixe bizarrement de derrière sa frange et ses lunettes à verres épais. Je n'y avais pas trop fait attention mais là c'est flagrant.

C’est à ce moment que je me rappelle de la fameuse photo que m’a envoyé Claudia par erreur. Puisqu'on est seuls tous les deux je décide de lui en parler. Je lui pose la question mais elle n’a pas l’air de savoir de quoi je parle… Ou bien elle fait semblant.
- Aahh oui ce message c’était pour Tanguy. répond-elle, tu sais le pote que tu nous a présenter au pique nique, il m’a abordé après et depuis on parle et on devait venir ensemble ce soir mais il a pas pu.
- Ouais mais c’était quoi...cette photo là ? c’était pas un peu bizarre ? Enfin je te vois pas envoyer des trucs comme ça à un ami quoi, essayé-je d’expliquer sans regarder ses rondeurs enchanteresses prêtes à déchirer son costume.
- C’est du flirt Arthur, tu sais entre deux gens qui se plaisent. Répond-elle en fixant le plafond les yeux dans le vague pendant que mes yeux fixent ses vagues à elle.
Mon cœur rate un battement en entendant ça. C’est la première fois qu’on parle de ça depuis qu’on se connaît.

- Ah et il te plaît ? Pourquoi tu m’en a pas parler ? L’interrogé-je en parvenant à cacher mon trouble mais pas le ton de reproche dans ma voix.
- Ah désolé, je pensais que ça t'intéressais pas ce genre de chose, en vrai j’en parle là parce que pour tout te dire je suis complètement bourrée haha ! Si tu veux je peux directement te rajouter dans la conversation facebook avec Natasha, Alicia, Cassandre et Lola, c’est là bas qu’on parle de ça. Je t’en ai jamais parler pour pas que tu crois que je te prend pour mon meilleur ami gay ou quelque chose comme ça mais si ça te dérange pas au final…ah et si il me plaît ? Je sais pas il est mignon et plutôt marrant mais sans plus quoi.
- Je vois, ouais tu peux me rajouter et aussi m'en parler pas de problème, répond-je avant de me sermonner intérieurement.
Quel idiot ! je viens de mettre un pied de plus dans la friendzone tout seul ! Elle prend son tel puis me rajoute sur le groupe avant de laisser son téléphone par terre à côté de moi.

Les autres reviennent et elle rajuste à nouveau son bandeau autour de son cou. On prend les shots et ensuite moi, Hugo et Xavier enlevons nos pantalons. Jessica morte de honte enlève sa jupe et dévoile sa culotte jaune assortie avec son soutif. Claudia reste habillée du coup tout nos regards se tournent vers Cassandre. L’eurasienne se lève en titubant, elle est toute rouge et a l’air grincheuse.
Elle secoue ses cheveux noirs et enlève laborieusement son body. Elle nous dévoile un ensemble bleu nuit composé d’un soutien gorge à balconnet mettant en valeur ses seins à la peau lisse et une culotte échancrée assortie qui laisse deviner les lignes de son postérieur charnu. Xavier reprend le téléphone pour donner les gages. Il se fait tard et il n’y a plus aucun bruit dans la maison.
- Claudia, écris sur le front d’Hugo la partie de son corps qui te donne le plus envie, il a 4 essais pour trouver, si il a bon il te roule une pelle.

Pendant que Claudia trottine vers le bureau dans un coin de la chambre pour prendre un stylo et que les mecs matent son magnifique postérieur moulé dans sa tenue d’infirmière, ma main glisse discrètement vers le téléphone de la jolie latina et j’ouvre sa messagerie.
- Ok c’est noté, s’exclame Claudia une fois qu’elle a marqué le mot sur le front d’Hugo.
De là ou je suis et le regard un peu flouté par l’alcool je n’arrive pas à lire mais pas grave. Et puis je ne vais pas m’approcher car puisque ils me tournent tous le dos, c’est le moment de regarder le téléphone. J’ouvre sa messagerie et clique sur le prénom de Tanguy qui est accompagné d’un petit cœur violet. (Ça veut dire quoi ça merde ?).
- Hum t’as marqué “bouche” ? Demande Hugo.
- Perdu haha plus que 3 chances, rétorque Claudia.
Je remonte rapidement les messages et j’apprend qu’ils sont aller ensemble au ciné, l’enfoiré il ne m’a même pas prévenu !
Tanguy : “tu m’as écrasé pendant le film”
Claudia : “ba c’est bien t’es confortable”. Un peu plus loin Claudia lui a envoyé un photo d’elle dans son lit avec un tout petit haut de pyjama serrant ses gros seins sous prétexte de lui montrer que ses pyjamas sont “drôles” à cause des motifs dessus. A un autre endroit Tanguy fais mine d’être vexé et il lui dit :
“J’aurais droit à un bisou ?”
Claudia : “ça dépend tu le veux où ?”
Tanguy : “sois imaginative, vilaine fille qui m’a mis dans cet état”
Claudia “Si je suis une vilaine fille il faut me punir non ?”. Je m'étouffe presque en voyant ça mais les deux changent de sujet ensuite.
- Ah je sais, mon torse ? S’exclame Hugo.
- Encore perdu, rigole Claudia.
La dernière conversation date d’hier soir, Tanguy annonce ne pas pouvoir venir à la soirée et Claudia est désolée pour lui.
Tanguy : “envoie moi une photo de consolation comme je pourrais pas te voir en robe non ?”
Claudia : “si tu es sage”
Tanguy : “tu fais quoi ?”
Claudia : “Je suis dans mon lit”
Tanguy : “Il y’a de la place pour deux ? Tu veux que je viennes ?”
Claudia : “C’est pas l’envie qui m’en manque mais tu rentrera pas malheureusement j’ai de trop grosses fesses”
Tanguy : “Prouves le”, Claudia lui a ensuite envoyé une photo d'elle couchée sur le flanc, les fesses exagérément cambrées dans un petit shorty bleu. Elle prend toute la place dans le lit sur la photo et ajoute “Tiens ton lot de consolation, maintenant supprimes :*”
Tanguy : “Hum je pense que je peux me faire une petite place et me caler là dedans”
Claudia : “Tu parles toujours de mon lit là... ?”
Tanguy : “Qui sait ? Le lit n'est pas la seule chose accueillante là”
Claudia : “mdr t’es dégueulasse ! de toute façon y’a que mon doudou qui peut venir dans mon lit”
Tanguy : “J’ai un meilleur doudou pour toi”
Claudia : “hum ? c’est quoi ?”
- Ma...bite ? t’as pas marqué ça quand même, demande Hugo l’air de douter.
- Si, bingo ! sourit Claudia.
- Wow tu caches bien ton jeu toi, je vais faire plus que de te rouler une pelle si c’est ce que tu veux, déclare Hugo avec un rire gras.
- Je me fous de toi c’est évidemment pas ce que j’ai marqué, allez dernière chance, répond Claudia en faisant éclater de rire Xavier et Cassandre. Jessica est toujours en train de me lancer de drôles de petits regards.

Je regarde à nouveau le téléphone. Tanguy a ensuite envoyé une photo de son caleçon moulant son pénis en érection avec écrit “Voilà ton nouveau doudou...qui a bien apprécié ta photo”.
Claudia : “Je te trouve bien sûr de toi hein...puis de toute façon je dors nue, si une simple photo te fais cette effet alors tu n’arriveras pas dormir avec moi”
Tanguy : “Tu me chauffes au même temps cochonne, et si je viens dans ton lit je pense pas qu’on va dormir de toute façon. Et je suis pas à fond là, peut être que si je te vois en vrai tu la verra dans toute sa grandeur “
Claudia : “Ouais ouais petit pervers, allez bouges haha, en plus c’est pas la taille qui compte c’est si on sait s’en servir il me semble”
- Rien. T’as marqué “rien”, comprend soudainement Hugo.
- Trouvé, apprécie Claudia en hochant la tête.
- Viens par là alors, dis Hugo en la prenant par les hanches.
- Ba non, ça disait que si tu trouvais la partie de ton corps tu pourrais m’embrasser. Là y’a rien. Aucune partie de ton corps.
- C’est de la triche !
- Ça t’apprendra à me faire une fouille corporel complète alors que le téléphone était parfaitement visible.

Les autres se retournent vers moi et je pose le téléphone avant que Claudia ne me remarque. Hugo boude un peu.
- Bon Cassandre tu dois trouver un objet sur Hugo et il va le cacher lui même.
Cette fois pas 4000 cachettes possibles tous les mecs sont juste en caleçon. Hugo demande à Claudia son bracelet en riant puis le met dans son caleçon. Vu les manipulations bizarres qu’il fait je comprend qu’il l’a enroulé autour de son pénis. Cassandre s’approche en titubant. Puis toujours bourré elle met ses mains dans le caleçon d’Hugo qui semble surpris mais a l’air d’apprécier le tripotage. Cassandre trifouille dedans avec un sourire vicieux. Sa bouche forme un petit o de surprise pendant qu’elle tâte maladroitement l'anatomie d’Hugo. Ce dernier, malgré le traitement, garde les yeux rivés sur notre infirmière avec toujours son même sourire provoquant.

S’ensuit un dialogue entre Hugo et Claudia qui me laisse sur le cul.
- Et bien j’aurais jamais cru que ce bracelet finirait ailleurs qu’autour de mon poignet…fais gaffe Cassandre qui sait ce que tu pourrais trouver là dedans, dis d’abord Claudia.
- Aujourd’hui ton bracelet est autour...demain qui sait ? Tu veux l’aider à chercher ?
- Vu la faible taille de la zone de recherche je trouverai vite.
- Qu’est ce que t’en sais ? Tu pas ce que j'ai là dedans mais regardes la tête de ta copine. Je pense plutôt que tu va devoir y aller à deux mains.
- Je serais curieuse de voir ça.
- Tu te sers beaucoup de ta bouche pour parler mais là je crois que t’en aura aussi besoin pour chercher.
Cassandre trouve finalement le bracelet et le retire du pénis d’Hugo (elle en a pris du temps).

Le nouveau gage est annoncé.
- Arthur tu dois finir la nuit enfermé dans une pièce avec Jessica. Lâche Hugo sans même regarder son téléphone. Et logiquement, continue-t-il, Cassandre et Xavier aussi ce qui laisse Claudia et moi.
- Hein ? T’es sur que c’est ce que dit le jeu ? Je vais pas me faire exclure comme ça, m'énervé-je.
- Du calme Arthur, commence Claudia en se rapprochant de moi, puis elle me glisse tout bas : Toi qui te plains d’être célibataire t’as une chance de pécho ! (avant de reparler à haute voix) Et puis tu vas rien rater le jeu est fini, moi je vais retirer ce costume débile et raccompagner Cassandre chez elle, on dort là bas nous.
Hugo fait une drôle de tête il semble vachement déçu et agacé.

Claudia me fait me lever et là un truc étrange se passe. Tous les regards convergent vers mon caleçon. Merde ! avec Claudia contre moi j’ai une putain d’érection. Jessica me regarde toute rouge puisque je suis censé finir la nuit avec elle, Cassandre lâche un petit cri de surprise en voyant ma bosse puis elle se mord la lèvre. Quant à Claudia qui est toute proche de moi elle louche dessus, les yeux dans le vague. Euh ? il se passe quoi là ? Ok elles ne m’ont jamais vu avoir une érection mais leurs réactions me paraît étrange.
Finalement Claudia secoue la tête en ajustant une énième fois le bandeau autour de son cou (qu’est ce qu’elle a à faire ça tout le temps ?) et nous fait sortir de la pièce. Elle me dit au revoir puis me pousse avec Jessica dans une petite chambre sur le côté avant de refermer la porte sur mon air ahuri.
On est dans une petite chambre dans le noir, je tâte le mur pour trouver l’interrupteur mais je réussis juste à trébucher et à m’étendre par terre.
- Tu devrais venir t’asseoir sur le lit Arthur, me dit Jessica d’une voix timide.
- Euh...oui j’arrive.

Je me pose à côté d’elle. Comme je ne vois rien je me retrouve collé à elle alors que je la pensais plus loin sur le lit. Le contact de nos deux cuisses m'électrise, elle a la peau douce.
- Désolé pour mon cousin, il est peu chiant parfois...commence-t-elle avec une voix de petite fille.
Je met quelques secondes à comprendre de qui elle parle.
- Hugo c’est ton cousin ?? Heureusement que vous n’avez pas eu d’action ensemble bonsoir le moment gênant.
- Je crois qu’il est surtout désolé de pas avoir pu faire plus de choses avec ton amie. Enfin ! je lui reproche rien hein, qui pourrait lui en vouloir elle est parfaite elle…continue-t-elle timidement.
- T’as pas à t’excuser pour lui et toi aussi t’es pas mal, lui dis-je en posant ma main sur sa cuisse (“toi aussi t’es pas mal” ?? mais putain qu’est ce qui m’a pris de sortir une phrase aussi nulle)
Elle tressaille quand ma main la touche, ne dit rien puis après une grande inspiration enchaîne d’un coup sans respirer ni articuler.
- Oui toi aussi tu me plais pas mal enfin je dis pas que je te plais bien sûr hein mais bon bref je t’ai remarqué depuis le début de la soirée et tout à l’heure c’était la première fois qu’un garçon m'embrassait comme ça et je suis content que ça ait été toi. Enchaîne-t-elle avant de se taire d’un coup.

Une voiture passe dehors et ses phares baignent la chambre d’une lumière pâle. Je vois Jessica assise à côté de moi, les yeux baissés et toute rouge. Puis je m’aperçois qu’elle est en sous-vêtements et la vision de son ravissant corps élancé et de son joli visage me refile une demi-molle. Pris d’une soudaine pulsion, je me penche vers elle et l’embrasse. Elle ne me repousse pas et me rend mon baiser en posant aussi sa main sur ma cuisse. Très vite ma main remonte sur son cou gracile que je caresse. Elle se penche en arrière, hésitante et je comprend que c’est une invitation à nous allonger. Ma bouche descend vers son cou et mes mains remontent sur ses flancs, effleurant ses côtes fines. Elle se contente de passer les mains dans mes cheveux en respirant de plus en plus fort.
Aucun de nous deux n'avait prévu que ça finisse comme ça, aucune préparation, aucun courant érotique entre nous avant ce moment précis. Nous sommes juste deux jeunes expérimentés qui se lient à cet instant. On est allongés, elle sur le dos, moi sur le flanc, redressé sur un coude pour l’embrasser encore. Elle prend enfin l’initiative et descend timidement sa main vers mon caleçon, elle tâte mon mât dressé sous le tissu et se fige une seconde, peut être surprise car n’en ayant jamais touché.
- Ça va ? Lui demandé-je.
- Oui oui, c’est juste qu’elle est plus grosse que celles que j’ai déjà vu…
- Non je veux dire, là t’es ok avec ce qu’il se passe ?
- Tu...me plaît et...j’aime bien, donc je veux bien continuer ça mais pas aller trop loin.
- Ça me va…

Parfait. Je dois dire que je commençais à me demander quoi faire. Elle est mignonne certes, même si je préfère les filles avec des formes mais au fond...j’aimerais faire ma première fois avec une fille que j’aime.
- Attends, celle que t'as déjà vu ? Tu parles de qui ?
- Ah non j'ai jamais connu de garçons mais Hugo se promène souvent nu surtout quand sa copine est là du coup...t'en a une beaucoup beaucoup plus grosse...
Mon ego de mâle primitif ressent une intense satisfaction à l'idée d'en avoir une plus grosse que lui, c'est au moins une petite victoire. La main de Jessica descend vers mon pénis et la mienne se glisse vers sa petite culotte. Je passe ma main en dessous en lui arrachant un gémissement, c’est chaud et humide, très humide. Je commence à la caresser et elle a l’air d’aimer. Elle délaisse mon chibre douloureusement bandé et m’attrape la tête pour m’embrasser alors que je caresse maladroitement son intimité couverte d’un fin duvet que j’imagine blond. Au bout d’un moment elle respire vraiment fort et n’arrête pas de gémir, elle retire ma main.
- Quoi ? Tu veux plus ? M’inquiété-je.
- Si si mais et toi ? Je peux essayer de te...te branler mais je sais pas si je sais m’y prendre quoi…, répond-elle le souffle court.
- Attend j’ai une autre idée...Commencé-je en la mettant aussi sur le flanc en position cuillère.
Puis je sors ma queue de mon caleçon et tire sur sa culotte pour me caler entre ses deux fesses rebondies. Aahh cette sensation...ses deux petits globes m'entourent bien. Elle a les fesses petites mais “épaisses” elles ressortent bien je veux dire.
- Mais qu’est ce que tu ?...
- Fais moi confiance je vais pas te pénétrer. La calmé-je.

Et c’est avec une confiance en moi que je n’avais jamais eu avant (c’est peut être grâce à la personnalité effacée de Jessica et son absence d’expérience) que je commence à faire des va et vient entre ses deux fesses. Je passe un bras par dessus son bassin étroit et retourne dans sa culotte agacer encore son clitoris.
Après ce qui me paraît être une dizaine de minutes j’essaye d’introduire un doigt dans ce que je crois être son vagin (n’oubliez pas que je suis puceau ET dans le noir) mais soit il est trop serré pour que je rentre quoique ce soit, soit je suis en train d’appuyer sur une zone sans orifice.
Jessica a l’air de plus en plus excitée, elle contracte les fesses et se met à bouger le bassin de bas en haut ce qui m’excite encore plus. Au bout de 5 minutes de ce traitement j’approche de l’éjaculation. Je fini par lui arracher un orgasme et ses jambes et son bassin se mettent à trembler alors qu’elle pose sa main sur la mienne pour me faire accélérer le rythme. Je la place alors sur le ventre, me met à califourchon sur ses cuisses et je continue à me branler avec ses fesses. Je ne vais plus tarder à venir...je retire mon pénis de sa culotte et me masturbe violemment pour finir par exploser dans son dos et sur ses cheveux.
Je m’écroule sur le lit à côté d’elle sur le dos. Elle ne bouge plus. Au moment où, un peu vexé, je me demande si elle s’est endormie, elle se redresse et passe un bras autour de mon torse et pose sa tête dans le creux de mon cou. Avec la chaleur, je suis couvert de sueur. Je contemple pendant un moment les lumières de l’extérieur qui passent sur le plafond et qui font également briller dans le noir les gouttes de ma semence nacré sur le dos fin de la jeune fille, tout en repensant à ce qu’il vient de se passer. C’était pas mal pour une première expérience sexuel, même si...je pensais plutôt aux fesses d’une autre.
Mes yeux se ferment et sans même en avoir conscience je m’endors.


Encore une fois j’espère que vous avez apprécié, n'hésitez pas à laisser un commentaire pour dire ce que vous en avez pensé, émettre une théorie ou une critique. A bientôt pour la suite et en attendant vous pouvez lire l'histoire de Mehdi dans "Mes amies du lycée, un harem inattendu !"


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Jeff
Jolie histoire je voudrais savoi si ses possible que tu m'envoies directement tes histoires sur ma boîte car jais pas tout le temps de venir sur le site
Posté le 7/07/2017

Anonyme
Très bonne histoire j'attend juste la suite de Mehdi
Posté le 4/07/2017

De passage
Vivement la suite. Et on attend toujours de savoir ce que faisait Mehdi pendant ce temps là …
Posté le 3/07/2017

Anonyme
Super récit, très bien écrit et réaliste, j'adore !! Je ne peux que t'encourager à continuer... ;)
Posté le 2/07/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Claudia, ma meilleure amie devenue salope (1)
Claudia, ma meilleure amie devenue salope (3)
Claudia, ma meilleure amie devenue salope (4)
Claudia, ma meilleure amie devenue salope (5)
Julie 2 - Ma meilleure amie est une salope - L'allumeuse


Online porn video at mobile phone


jeune couple candaulistetrio avec ma femmehistoire.de.sexehistoire de sexe zoophilehistoires erotiques incestehistoire de sexe dxdhistoire de sexe reelhistoire de sexe mere et fillehistoires porno gayhistoire de mec gayhistoire de masturbationhistoire de sexe*histoire de cul sexefessee erotiquecouple erotiquehistoire de feminisation forceehistoire de sexe salopepremiere fois en club libertinhistoire erotique gratuithistoires de sxeencule par surpriseexhib au travailhistoire de sexe avec une vieillehistoire erotique netsexe avec ma voisinemec qui sucema femme enculeegai erohistoire hdsrecits erotiques gratuitsmere et fille nuesrecits hdshistoire de sexe xhamsterma femme me godehistoires erotiques.orgbaise a la salle de sporthistoire de sexe romantiquehistoire de sexe avec cousinehistoire de sexe avec mamiehistoire femme soumisehist erothistoire coquineshistoire erotique.orghistoire de sexe triolismehistoire de sexe mere et filssexe entre poterecit porndepucelage anal gayhistoire de sexe taboulesbienne sadohistoire erotique gayma voisine est une coquinej'aime me faire enculerhistoire coquine de sexehistoire de sexe chez le medecinhistoire erotique transbourgeoises coquinesrecits hdsfessee recitdoigte dans le busgang bang candaulistemilf avec jeunothistoire drole de sexehistoire de feminisation forceehistoires-intimeshistoire de sexe cuckoldcandaulisme xhistoire de sexe zoohistoire de sexe adohistoire sexe amateurencule sa tanterevebebe erotiquerecit fesseehistoire de sexe entre coupleshistoire maturehistoire de sexe prise par son beau fillitterature adulte en ligneil baise sa niecesoumis a sa femmehistoire de sexe bizarrecandaulisme xhistoire de sexe belle soeurhistoire de sexe avec animauxtexte erohistoire sexe mamanhistoire de sexe gang banggyneco baisehistoire de sexe entre fillesma femme suce un potehistoire de sexe par datehistoire erotique adulterecousine coquinehistoire de sexe en famillerecit gayhistoire erotique incestsoumis a ma femmeanne dupre histoire de sexehistores erotiquesrevebebe histoires